Municipales 2020 à Nice - Estrosi réélu

Municipales à Nice : Christian Estrosi réélu avec 59% des voix et une abstention record – Revivez la soirée électorale

🗳️ Les résultats à Nice :
– Christian Estrosi (LR) largement réélu avec 59,3% des voix
– Philippe Vardon du RN opposant numéro 1 avec 21,3% des suffrages
– Jean-Marc Governatori (AEI-EELV) suit de près avec 19,4%.

💬 Governatori : “Une opposition forte, verte et solidaire”

“Un grand merci à tous les Niçois qui ont voté pour Nice Écologique aujourd’hui.”

“Avec vous, nous passerons les 6 prochaines années à porter une opposition forte, verte et solidaire au sein de la mairie de Nice, pour l’avenir de notre ville.”


💬 Philippe Vardon (RN): “Nous sommes la première force d’opposition municipale et métropolitaine”

22h40 : “Nous allons porter la voix de la défense de notre ville, des Niçois.”

“Ce soir, Christian Estrosi a un problème de légitimité, il devrait avoir de l’humilité. Nous avons un problème démocratique. Seul un électeur niçois sur cinq a voté pour lui.”

Philippe Vardon réclame un référendum local au maire sur la destruction du TNN et du palais Acropolis : “Il doit renouer avec le dialogue”.


💬 Estrosi dément une entrée au gouvernement

“Merci aux Niçoises et aux Niçois qui m’ont accordé une confiance si large. Elle nous permet de bénéficier d’une légitimité incontestable”

“Rassembler aura été mon maître-mot tout au long de ces années, face à toutes les adversités.”

“L’homme de droite et le gaulliste social que je suis entend porter la voie des territoires depuis Nice et peser de toutes mes forces dans la grande loi de décentralisation”

“Je dis bien depuis Nice car plus que jamais vous êtes Niçoises et Niçois ma priorité et ma boussole.”


⚡ Composition du futur conseil municipal de Nice

  • 56 sièges majorité municipale/ Estrosi
  • 7 sièges RN-Droite pop./ Vardon
  • 7 sièges AEI-EELV/ Governatori

💬 Damiano (Viva!): “Nous sommes la première force d’opposition de gauche à Nice”

Mireille Damiano (avocate, ex-tête de liste DVG “Viva!” au premier tour): “La démocratie est méprisée, c’est un déni de démocratie d’organiser ce second tour. Nous avons estimé que ces trois listes (Estrosi/Governatori/Vardon) ne convenaient pas à notre soutien. Il n’y aura pas de réelle opposition. Christian Estrosi a été élu par seulement 16% des inscrits. Nous sommes, avec nos 9%, la première force d’opposition de gauche à Nice. Nous restons sur le terrain.”


⚡ Le président de la Région Sud PACA salue la victoire de Christian Estrosi

21h00 : Renaud Muselier (LR) félicite dans un communiqué le maire sortant Christian Estrosi (LR) avant la publication des résultats définitifs :

“Je veux saluer tout particulièrement la brillante victoire qui s’annonce pour Christian Estrosi, mon Président délégué, à la tête de la Mairie de Nice”


⚡ Estrosi réélu

20h55 : Sur les 215 bureaux dépouillés Estrosi (LR) réélu à 59% des voix, devant Vardon (RN) et Governatori (EELV-AEI)

Taux de participation définitif : 27,8 % – Source : “20 minutes”


⚡ Le prochain maire mal élu ?

19h00 : À une heure de la fermeture des bureaux de vote dans la capitale azuréenne, le taux de participation est extrêmement bas : 26,3% des électeurs seulement ce dimanche 28 juin, soit moins d’un électeur sur trois.


⚡ Plus forte abstention de l’Histoire de la Vème République

18h20 : Selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et les chaînes parlementaires, l’abstention nationale devrait atteindre 59 %, à 20 h, contre 55,7 % au premier tour.


⚡ Vers une abstention massive

À 17h, le taux de participation dans le département des Alpes-Maritimes est de 36,35%.

Lors du deuxième tour des élections municipales de 2014, le taux de participation à 17h était de 45,08%.

National : 34,6%

À Nice, 22% des votants se sont rendus aux urnes ce dimanche 28 juin.

En baisse par rapport au premier tour, où le taux de participation était de 25,2% 


⚡ Les Niçois boudent le second tour à la mi-journée

12h30 : À Nice, ce taux est en baisse à midi par rapport au premier tour : 13,4% contre 14,7%…


⚡ Moins de deux électeurs sur dix ont voté à la mi-journée dans le 06

À 12h, le taux de participation dans le département des Alpes-Maritimes est de 18,00%.

En hausse : lors du deuxième tour des élections municipales de 2014, le taux de participation à 12h était de 12,15%.

Au niveau national : 15,29%


⚡ 11h00: Le maire de Nice a voté

Christian Estrosi a voté au Collège Port Lympia en compagnie de son épouse, la journaliste de France 2 Laura Tenoudji.


⚡ 10h30 : Quelle organisation sanitaire pour ce second tour?

Préfecture des Alpes-Maritimes : “Des mesures exceptionnelles ont été mises en place afin d’assurer un second tour des élections municipales en toute sécurité. Des bureaux de vote adaptés afin de garantir la sécurité de toutes et tous : une file d’attente prioritaire est dédiée aux personnes vulnérables ; un maximum de trois électeurs est autorisé à l’intérieur du bureau de vote ; un point d’eau avec savon ou du gel hydroalcoolique est mis à disposition dans tous les lieux de vote ; l’ensemble des membres du bureau de vote doit obligatoirement porter un masque.”

Les bons gestes

“Le respect des gestes barrières est primordial pour lutter contre la propagation du virus. Le port d’un masque grand public ou sanitaire est également obligatoire pour les électeurs, à l’exception des personnes en situation de handicap. Évitez tout contact physique avec d’autres personnes et veillez à respecter la distanciation sociale.”


🏛️ LE CONTEXTE — Christian Estrosi (voir notre interview) semble voguer tranquillement vers un troisième mandat : après avoir remporté plus de 47% des suffrages au premier tour, son action pendant la crise sanitaire a été saluée par les Niçois et au niveau national. Si bien qu’il n’a pas fait campagne dans l’entre-deux-tours. Philippe Vardon (voir notre interview) du RN a enregistré un score supérieur à ce que le FN avait gagné en 2014. Il pourrait bénéficier des fusillades qui ont éclaté dans des quartiers précaires de Nice ces derniers jours, lui qui a axé sa campagne sur la sécurité. Jean-Marc Governatori (AEI/EELV) va-t-il bénéficier de la vague verte qui s’annonce sur plusieurs grandes villes françaises? Sa campagne laborieuse et l’appel à voter blanc des deux listes de gauche éliminées au premier tour (le PS et Viva!) pourraient compliquer les choses.

Plus de 215.000 électeurs sont appelés à élire la liste qui dirigera Nice pour les six prochaines années.

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
25
Share