Le préfet rappelle que les rassem­ble­ments de plus de dix personnes sont "interdits" mais que les villes peuvent en organiser si elles ont tout mis en oeuvre pour garantir la sécurité du public présent.

SANTÉ — "Cette année, marquée par l'épidémie de Covid-​19, la Fête de la musique sera inédite" reconnaît ce jeudi 18 juin la préfecture des Alpes-Maritimes.

Même s'il s'agit d'un "événement fédérateur, un grand mouvement populaire, national et inter­na­tional", pour garantir la sécurité de tous, elle devra "intégrer les normes sanitaires et l'interdiction des rassem­ble­ments de plus de dix personnes sur la voie publique."

En consé­quence de quoi, "pour cette édition 2020 de la Fête de la Musique, les concerts spontanés seront interdits" annonce la préfecture de notre département.

"Les collec­ti­vités pourront toutefois organiser des évène­ments de plus de dix personnes sur la voie ou le domaine public après autori­sation du Préfet en lien avec le maire concerné, sous réserve de condi­tions d'organisation qui permettent de garantir le respect des contraintes sanitaires."

Réagissez