La période de Noël est synonyme d'illuminations, mais face à la crise de l'énergie, les communes sont appelées à la sobriété. À Nice, la fête ne sera pas gâchée. 

Des sapins éclairés, des guirlandes brillantes, ou encore des struc­tures géantes… La magie de Noël envahit notre cité tous les ans grâce aux nombreuses illuminations.

2.648 mètres de guirlandes dans les ruelles étroites du Vieux-​Nice ou encore 400 palmiers de la Promenade qui scintillent de Carras jusqu'à Rauba Capeu… Pour les fêtes de fin d'année, la mairie ne lésine pas sur la décoration afin d'offrir une atmosphère féérique. 

Mais cet hiver s’annonce difficile sur le plan énergé­tique. Les villes sont invitées à faire des efforts dans de nombreux domaines, dont celui des illumi­na­tions de Noël qui scintillent habituel­lement dès la fin novembre… Dans la capitale azuréenne, certaines restric­tions seront prévues.

130308263 10159734729430579 9022121311328514856 n
Illustration, instal­la­tions de 2020 — Photo : DR

Illuminations responsables

Les décora­tions seront bien visibles pour la période des fêtes, mais elles seront limitées. 

Pour cette fois, entre vingt-​trois heures et cinq heures du matin, celles-​ci resteront éteintes, comme pour tous les monuments et bâtiments publics.

Une initiative qui permettra de réaliser une économie énergé­tique tout en gardant l'esprit de Noël. 

Au total, ce sont 188.000 mètres de guirlandes et 4.910.000 points lumineux qui feront rayonner notre cité. 

Toutefois, depuis 2010 les illumi­na­tions sont consti­tuées de LED. Cela fait baisser la note d'électricité municipale, puisque la luminosité des ampoules modernes est cinq à dix fois plus impor­tante, avec une puissance néces­saire neuf fois moindre. 

Les communes voisines commencent également à répondre à cette problé­ma­tique avec certaines restrictions. 

À Villeneuve-​Loubet, par exemple, les instal­la­tions vont être drasti­quement restreintes. Seuls deux endroits de la commune seront éclairés : le village et le bord de mer. De plus, le temps d’éclairage sera réduit à quatre heures par jour. Cet ensemble s'éteindra à 22h. 

À Menton comme à Nice, ce sera extinction des feux à vingt-​trois heures.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.