Les trois stations de ski de la Métropole Nice Côte d'Azur ouvriront ce samedi 9 décembre. L'occasion de faire un point sur ces trois lieux incon­tour­nables du sport d'hiver.

Avec les chutes de neige de ces derniers jours, les habitants des Alpes-​Maritimes et les touristes vont bientôt pouvoir profiter des pistes des trois domaines de la Métropole : Isola 2000, la plus haute du dépar­tement, Auron, le plus étendue, et Saint-​Dalmas le Selvage, plus haut village de notre territoire.

Isola 2000 et son enneigement exceptionnel 

Pour commencer, évoquons la station d'Isola 2000 et son espace de 120 kilomètres de pistes (3 noires, 13 rouges, 22 bleues et 7 vertes) divisé en trois secteurs. Au plus haut sommet, la station culmine à 2.610 mètres d’altitude. 

Les skieurs pourront y trouver un beau terrain de jeu, de même que les snowboar­deurs, avec des snowparks pour tous les niveaux. Une galerie marchande permet d'offrir un accès direct aux commerces et aux services. 

Reportée suite au manque de neige le week-​end dernier, l'ouverture des remontées mécaniques se fera le samedi 9 décembre, jusqu'au 14 avril 2024. Pour les forfaits, comptez 30,70 euros (enfants de 5 à 11 ans), 40 euros pour la journée (adultes), et 23,20 et 32 euros pour une demi-​journée. Les forfaits sont gratuits pour les moins de 5 ans et les 72 ans et plus. 

Les forfaits pour la semaine oscillent entre 219 et 187,30 euros suivant la saison (pour les 25-​61 ans) et 185,70 ou 164,60 euros pour sept jours pour les 12 à 25 ans et les 62 à 71 ans. Vous pouvez trouver l’ensemble des tarifs pratiqués ici

Auron et ses 135 kilomètres de pistes 

Direction maintenant le domaine d'Auron, né il y a plus de 85 ans. Ici, place à l'évasion, avec 135 kilomètres de pistes (8 noires, 16 rouges, 16 bleues et 3 vertes). Un lieu idéal pour les familles, bâti sur quatre zones : Las Donnas, Sauma Longue, Demandols et Lieuson. 

L’aire de glisse y est couverte à 70% par un dispo­sitif de neige de culture, où il est possible de slalomer et de descendre à votre rythme, même après le coucher du soleil, grâce à une nouvelle expérience : dévaler la piste du Blainon de nuit. À noter que tout cela est relié à l’autre versant, Saint-​Etienne-​de-​Tinée, par la télécabine de la Pinatelle.

Les remontées mécaniques seront acces­sibles du 9 décembre au 13 avril 2024. Skier sept jours à Auron vous coûtera 219 euros pour les adultes (26-​61 ans), 185,70 euros pour les 12-​17 ans, et 169,50 euros pour les enfants de 5 à 11 ans. 

En revanche, il n’est pas possible de commander votre pass pour un jour. Si vous restez un week-​end, il vous sera demandé la somme de 78 euros pour les adultes, 66 euros pour les jeunes (18-​25 ans) et 66 euros pour les juniors. Vous retrou­verez l’ensemble des tarifs sur ce lien

Saint-​Dalmas le Selvage, paradis du ski de fond et raquettes

Pour terminer, direction Saint-​Dalmas le Selvage, la commune la plus haute des Alpes-​Maritimes, perchée à 1.500 mètres d’altitude. Elle se reven­dique proche de la nature, plus confi­den­tielle et plus calme que ses consœurs. 

50 kilomètres de chemins balisés ont été tracés pour les randonnées en raquettes ou le ski de fond. La station est en effet surtout dédiée à la pratique du ski nordique, bien qu’il soit également possible de s’adonner à la luge et à l’escalade de cascades de glace naturelle.

Pas de forfait de remontée mécanique à payer donc, même s’il faudra tout de même, pour ceux qui n’ont pas le matériel néces­saire, louer les skis ou les raquettes, et éventuel­lement s’offrir les services d’un guide. Quant aux dates, il est possible de profiter des pistes tant que la neige est là. 

À LIRE AUSSI : À 1 heure de Nice, cette station de ski serait la moins chère d'Europe

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.