Le déconfinement menacé : on fait le point sur la pandémie de Covid-19 dans les Alpes-Maritimes

Le seuil des moins de 5.000 cas par jour, longtemps espéré par Emmanuel Macron, a peu de chance d’être atteint d’ici au 15 décembre. La réouverture des établissements culturels pourrait être annulée. 
coronavirus covid-19 Nice
Photo : JC Gellidon (illustration)

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
10
Shares

La confinement sera-t-il allégé, comme prévu, le 15 décembre prochain? On s’en doute déjà, le seuil des 5.000 contaminations par jour ne sera certainement pas atteint dans moins de dix jours : cet indicateur a un temps baissé, avant de se stabiliser. La cause? Des restrictions trop peu sévères et un confinement inégalement respecté.

À LIRE AUSSI… COVID-19. Pas d’Italiens à Nice pour Noël : le gouvernement interdit leurs déplacements pendant les fêtes

Le nombre d’hospitalisations et d’admissions en réanimation devraient toutefois entrer dans les clous de ce que demande le gouvernement. La nouvelle étape du déconfinement, prévue dans sept jours, ne serait «pas menacée» d’après des sources proches du dossier citées par franceinfo:.

Couvre-feu à 17h?

La possibilité de se «déplacer, sans autorisation, y compris entre régions, et [de] passer Noël en famille» devrait ainsi entrer en vigueur comme indiqué par Emmanuel Macron lors de son allocution du 24 novembre.

Victimes collatérales des mauvais chiffres sanitaires : les théâtres, les musées et les cinémas ne devraient finalement pas rouvrir. Un couvre-feu ramené à 17 heures au lieu de 21 h comme initialement prévu serait également sur la table.

⚠️ Suivez toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Un nouveau Conseil de défense est prévu cette semaine.

Au soir du 7 décembre, on dénombre 366 nouveaux décès sur les dernières 24 heures, alors que plus de 3.000 personnes sont en réanimation. 26.365 patients Covid-19 au total sont hospitalisés dans tout le pays : un chiffre reparti à la hausse depuis deux jours et qui inquiète l’exécutif.

8.374 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées sur les 7 derniers jours, dont 1.131 en réanimation. 3.411 nouveaux cas de Covid-19 ont également été rapportés, un nombre en forte baisse comparé aux 11.022 nouveaux cas de la veille, mais il faut l’analyser avec prudence : le lundi, les données publiées sont toujours impactées par la fermeture des laboratoires d’analyses le week-end.

Les chiffres chez nous

Les indicateurs sanitaires sont encourageants au niveau régional, même si la PACA reste l’une des zones les plus touchées par cette deuxième vague. Le taux de positivité est en baisse dans tous les départements en semaine 48. Dans toute la région, on observe une forte baisse de la mortalité : 99 morts en S48 contre 198 en S47.

Au 7 décembre, le département Alpes-Maritimes recense 484 hospitalisations en cours pour cause de COVID-19 dont 57 en réanimation. Dans ce service, le taux d’occupation s’élève à 75.9% des places disponibles.

25% des tests PCR positifs réalisés entre le 28/11 et le 04/12 concernent la tranche d’âge 20 à 39 ans.

Le taux de positivité des tests virologiques, c’est-à-dire le nombre de tests positifs sur une semaine par rapport au nombre de tests réalisé, est supérieur à un sur dix, avec 12.05%.

Le virus circule faiblement dans notre département. Le R0, le taux de reproduction d’un virus, est inférieur au seuil d’alerte au 1er décembre, avec 0.57 nouvelle personne contaminée pour chaque malade.

Au 4 décembre, le taux d’incidence est de 113.49 : le seuil d’alerte de 50 est donc largement dépassé.

Photo : JC Gellidon (illustration)

Partagez cette info :

Total
10
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse