"L'indicible horreur appelle à une solidarité de tous les instants avec le peuple israélien". Ces mots de soutien, Éric Ciotti les a prononcés depuis le théâtre des hosti­lités. Dimanche 22 octobre, le député de Nice s'est rendu en Israël, pour "l'un des dépla­ce­ments les plus forts de (sa) vie".

Le patron des Républicains était accom­pagné de la prési­dente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-​Pivet, mais aussi du député apparenté LR de la 8e circons­cription des Français de l’étranger Meyer Habib et du Renaissance Mathieu Lefèvre, chef du groupe d’amitié France-Israël.

Au-​delà de la solidarité apportée ainsi très concrè­tement, Eric Ciotti se distancie, tel qu'il le souligne, "de certaines manifes­ta­tions françaises en soutien au Hamas". "Ce sont des popula­tions civiles, des femmes, des enfants, des personnes âges qui ont été tués par la barbarie islamiste" pose le Maralpin, alors qu'une partie de la gauche se refuse à qualifier ainsi l'attaque du 7 octobre dernier, portée au coeur de l'Etat juif.

L'élu azuréen rapporte que le président de la Knesset, le Parlement local, a salué "les mots forts" de cette délégation française, "alors que nous avons le même ennemi, et que nous sommes dans le même camp".

Les élus se sont rendus dans les kibboutz en bordure de la bande de Gaza, où ont eu lieu les massacres, en début de mois.

En France, certains membres de la majorité prési­den­tielle se sont distanciés de cette initiative, rejetant l'expression d'un "soutien incon­di­tionnel" à l'exécutif de Benyamin Netanyahou, au sujet de la riposte menée en Palestine. 

France 24 indique que ce dépla­cement s'affiche "en contra­diction avec la position officielle de la France", exprimée par la Quai d'Orsay. Pour autant, une dizaine de parle­men­taires français LR, Renaissance et Horizons se sont déjà rendus en Israël en début de semaine, notamment avec l’ancien Premier ministre socia­liste Manuel Valls. Le président de la République Emmanuel Macron lui-​même est attendu sur place mardi.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.