castex coronavirus

Nice : Irresponsable de maintenir le Tour de France en “zone rouge”? Le Premier ministre répond et cherche à rassurer

Le gouvernement a fait valoir les précautions sanitaires mises en place par l’État et la Ville de Nice pour défendre le maintien du “grand départ” du Tour de France dans la capitale azuréenne, alors que le 06 a été placé aujourd’hui en zone d’alerte pour la circulation du Covid-19.

CORONAVIRUS — “Aucune raison de s’inquiéter plus que ça !”, en résumé. Interrogé pendant sa conférence de presse de ce jeudi 27 août sur la tenue du “grand départ” du Tour à Nice, Jean Castex a cherché à rassurer.

Alors que le département des Alpes-Maritimes vient d’être classé en zone rouge, un reporter lui a demandé  s’il était “vraiment raisonnable” de “maintenir” l’évènement, compte tenu du “monde inévitable prévu au bord de la route”.

En moyenne et en comptant le pays entier, le Tour de France c’est 10 à 12 millions de spectateurs qui se déplacent, preuve d’un très fort engouement populaire.

“Nous avons pris un certain nombre de positions et de protocoles sanitaires” a souligné Jean Castex. “La question est parfaitement fondée. Nous rappelons que c’est un événement de plein air (…) et nous avons veillé à ce qu’il y ait des prescriptions, des contrôles.”

“Je vous invite à considérer que les lieux de rassemblement un peu anarchiques, ceux où la propagation et la transmission du virus sont facilités, sont les endroits où il n’y a pas d’organisateur. Le Tour de France dispose d’un organisateur” a-t-il également fait valoir.

“La vie continue malgré tout”

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a également souligné que “nous avons des mesures de prudence vis à vis des sportifs, des tests réguliers. Les coureurs sont dans une bulle sanitaire avant la course.”

“S’agissant du public, il y a des problématiques différentes selon que le soit ville de départ et d’accueil ou sur le reste du parcours. C’est un enjeu d’organisation, on en a parlé avec le maire de Nice.”

Avant de conclure, optimiste : “Le Tour de France c’est un peu la résilience de la société. Le fait que nous ayons été capables de l’organiser montre que la vie continue malgré tout. Le sport continue pendant cette période.”

Le département des Alpes-Maritimes étant passé en zone rouge, les mesures sanitaires ont été réévaluées à la hausse. La jauge de spectateurs a été revue à la baisse pour la présentation des coureurs place Masséna. Un arrêté préfectoral oblige les spectateurs à porter le masque sur le parcours du Tour ; les principaux cols seront filtrés pour “éviter les rassemblements” ; les manifestations organisées par les communes traversées sont annulées. Il y aura également des panneaux occultants pour éviter les regroupements aux départs et arrivées.
Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
nice lutte sida vih
Lire l’info

INTERVIEW. Dans les Alpes-Maritimes, “la stratégie de lutte contre le VIH est fortement perturbée par la crise sanitaire”

Notre département figure parmi les plus touchés de France par l'épidémie de VIH depuis plusieurs années. Face à cela, les autorités ont mis en place de vastes dispositifs qui ont déjà montré de premiers résultats très encourageants. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a fragilisé la lutte contre le Sida en 2020.
Total
11
Share