De loin en loin, le député Les Républicains de Nice-​Centre se rappelle au bon souvenir des électeurs, alors que les prochaines munici­pales auront lieu dans quatre ans.

Ce vendredi 30 septembre, les élus du Département visitaient un immense parc résidentiel près du Ray, sélec­tionné pour bénéficier d'un vaste programme de rénovation thermique (reportage détaillé à retrouver dimanche dans Nice-​Presse).

Eric Ciotti, président de la Commission des Finances du CD06, n'a pas manqué, au détour de sa prise de parole, d'étriller l'action de la Métropole Nice Côte d'Azur en la matière.

"Ici, avec ce futur chantier, nous donnons l'exemple d'une écologie concrète, pratique, sans blabla" a-​t-​il entamé. "Aujourd'hui se termine pas loin d'ici un colloque sur le dévelop­pement durable (le Transition Forum, NDLR). Il aura coûté aux contri­buables niçois 500.000 euros. Cette somme appliquée à notre projet, ce sont 500 euros que chaque locataire aurait pu recevoir pour mieux chauffer son appar­tement…"

"On peut bavasser autour de tables rondes… Dire qu'on est les meilleurs du monde c'est bien, moi je préfère plutôt ceux qui le démontrent réellement. Parler, OK, agir, c'est mieux!"

"J'ai prévu de m'étendre"

Décidément bien lancé, Eric Ciotti a dressé un parallèle entre la gestion du Département, qu'il présidait jusqu'en 2017, et celle de la Métropole (sans la nommer), dirigée par son meilleur-​ennemi Christian Estrosi :

"Les finan­ce­ments, ça ne tombe pas en pluie fine. Certains vont dépenser sans compter, emprunter, puis devoir augmenter les impôts. Pas nous!" 

Sur une touche d'humour, celui qui est aussi député du centre-​ville a aussi rappelé ses ambitions munici­pales en sous-texte.

Alors que l'un des patrons de Nexity lui donne la parole en lui souhaitant "la bienvenue dans sa circons­cription", Eric Ciotti lui répond du tac-​au-​tac : "ce n'est pas mon terri­toire, mais comme vous le savez, j'ai prévu de m'étendre!"

Isolation des logements : le plan de la Métropole

Le Conseil métro­po­litain du 3 octobre va voter un plan portant sur le soutien aux parti­cu­liers face à la crise énergé­tique, comme l'a annoncé Christian Estrosi dans nos colonnes cette semaine.

"Il y aura des aides pour l'isolation de l'habitat, pour les audits des équipe­ments, le rempla­cement des vieilles chaudières par les pompes à chaleur…"

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.