La Métropole dévoile une plate­forme pour évaluer l'avancée de la lutte contre le dérèglement clima­tique sur notre territoire.

Promesse tenue. "Nous allons lancer un baromètre métro­po­litain de la transition écolo­gique, bientôt dispo­nible sur Internet, pour rendre compte des progrès en la matière" expli­quait Christian Estrosi dans Nice-​Presse le 28 septembre.

b21939f9 150c 42dd b52f 71b5043f38d9 1536x1025 1
[© DR]

"En toute trans­pa­rence, nous allons mettre sur la table les sujets sur lesquels nous avons pu faire mieux, et ceux où nous notons une régression".

La fameux obser­va­toire a ouvert ses portes (numériques) en fin de semaine, juste après la fin du Transition Forum.

Vous pouvez le consulter dès à présent via transitionecologique.nicecotedazur.org

On y trouve quoi ?

En préambule, les objectifs clés de la Métropole Nice Côte d'Azur sont rappelés : baisse de 22% des gaz à effet de serre (GES) d'ici à 2025, doublement de la part de renou­ve­lable dans notre mix énergé­tique ou encore baisse de 18% de notre consom­mation d'énergie.

Avec force images, graphiques, illus­tra­tions… La collec­tivité fait un état des lieux des actions entre­prises. Le chiffre d'octobre : "15.753 arbres ont été plantés sur la commune de Nice depuis janvier 2021".

Des dossiers théma­tiques sont proposés pour faire le point, comme par exemple sur la qualité de l'air ou la "revégé­ta­li­sation".

Enfin, des pages spéciales sont acces­sibles pour tout savoir des projets en cours ou à venir : lignes 4 et 5 du tram, extension vers le Nord de la Coulée verte, le futur grand parc de la plaine du Var…

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.