Dans un commu­niqué, Vinci a fait savoir que le péage de Saint Isidore ne sera pas concerné par la tradi­tion­nelle hausse des prix du début d'année. Une bonne nouvelle pour les nombreux automo­bi­listes qui l'empruntent chaque jour !

Alors que Vinci a annoncé une augmen­tation moyenne de 2,7 % du prix des péages en France, le tarif de celui de Saint-​Isidore, situé à l'ouest de Nice sur l'A8, ne changera finalement pas. 

Très fréquentée par les automo­bi­listes pour entrer ou sortir de Nice, la gare de péage de Saint-​Isidore devrait donc rester au tarif appliqué aujourd'hui, à savoir 1,50 euro.

Dans son commu­niqué, Vinci avance une volonté de "préserver le pouvoir d'achat des automo­bi­listes dans un contexte d’inflation".

"La société les tarifs de péage de la grande majorité des trajets courts n’augmenteront pas cette année sur le réseau VINCI Autoroutes. 80 % des trajets de moins de 30 km, et 60 % des trajets de moins de 50 km, ainsi que l’ensemble des itiné­raires de contour­nement de 35 agglo­mé­ra­tions desservies par le réseau VINCI Autoroutes bénéfi­cieront de cette mesure en faveur des dépla­ce­ments du quotidien", a fait savoir Vinci. 

Plus tôt dans la journée, le maire de Nice, Christian Estrosi, avait justement exprimé son opposition à la hausse des tarifs du péage de Saint-​Isidore auprès de BFM Nice Côte d’Azur. Il a également menacé la direction de Vinci autoroute d'engager un "rapport de force" si aucune modifi­cation n'était apportée à cette décision. 

Pour rappel, le maire de Nice est engagé depuis plusieurs années pour supprimer ce péage, jugé dangereux et bien trop polluant pour les habitants. 

La question de la tarifi­cation des péages autorou­tiers est un sujet sensible, impactant direc­tement les automo­bi­listes et pouvant avoir des impli­ca­tions sur la mobilité et le coût de la vie dans la région.

À LIRE AUSSI : Nice : un nouvel accident au péage de Saint-​Isidore relance le débat de sa suppression

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.