On connaît le palmarès des meilleures villes pour les étudiants: voici la place de Nice

Nice ville étudiante
Photo : Element 5

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

“Le Figaro” a publié son classement des meilleures villes étudiantes en France. La capitale azuréenne est très bien placée, mais peut mieux faire, notamment sur le prix des logements pour les jeunes.

ÉTUDES — Où fait-il bon étudier dans notre pays? Alors que de nombreux jeunes attendent avec impatience la rentrée, Le Figaro a dévoilé son palmarès des meilleures villes pour les étudiants, se basant sur tout un tas d’indicateurs variés : “démographie étudiante, offre de formation, logement étudiant, vie étudiante, cadre de vie, emploi des jeunes…”

Dans le classement des “grandes villes”, Nice (340.000 habitants) arrive en troisième position, derrière Angers (150.000) et Poitiers (88.000). Suivent Dijon et Brest, sur un classement de douze communes.

Dans le détail, la capitale azuréenne obtient une note de 14,88/20, avec une évolution positive de +7.856 étudiants entre 2015 et aujourd’hui.

Le prix au m2 d’un logement étudiant s’élève en moyenne à 24,56 euros. Le taux d’insertion après un master passé à Nice s’élève à 88,5%.

Dans le classement de toutes les villes (peu importe leur taille, des agglomérations modestes jusqu’à Paris), la cité des Anges est classée 17ème sur 40.

Le podium est occupé par Toulouse (16,3/20), Lyon (16,1/20), et Nantes (16/20), où les taux d’insertion dépassent les 91% et le prix des logements est sensiblement moins cher au mètre carré.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
chaises bleues nice
Lire l’info

ANALYSE – Et si on réinventait le tourisme?

Si la crise actuelle représente une véritable menace pour l’économie touristique, elle est en même temps l’occasion rêvée de réfléchir à ce qu'elle pourrait être demain... à condition de ne pas se contenter de discours
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
2
Share