Avec plus de 1.000 restau­rants recensés, notre ville n’est pas avare en bonnes tables, quel que soit le quartier dans lequel vous vous trouvez. Mais quelles sont les adresses les plus saluées par la critique des clients ? 

De la gastro­nomie française à l’italienne, en passant par la cuisine chinoise, sans oublier la japonaiseou la magrébine, Nice regorge de restau­rants de grande qualité. 

La plate­forme Tripadvisor en recense plus de 1.100 dans notre cité, les utili­sa­teurs du site Internet ont donné leur préfé­rence pour certaines tables. Ce qui offre un palmarès varié, qui plaira à tous les goûts. Voici le "top du top" !

La truffe reine du "Millésime"

307978976 545144744279188 1184024037949853671 n
[© DR]

A la première place, nous retrouvons "Le Millésime". Le chef Aurélien Nourry, récom­pensé par le titre de Maître Restaurateur, vous attend au 17 rue Smolett, non loin du port. Il prévoit pour ses clients deux menus, dont un bistrot à 49 euros sans boisson comprenant un filet de daurade de la baie de Cannes, un bœuf accom­pagné de courgettes farcies ou un risotto en plat principal. 

Le second est une invitation à déguster des truffes, la spécialité de la maison, pour 65 euros, avec toujours la daurade ou le bœuf pour agrémenter les champi­gnons servis sous toutes leurs formes.

"La Cucina" honore la cuisine française et italienne 

La Cucina
[© DR]

Le numéro deux se situe au 9 rue Commandant Raffalli. "La Cucina" attire les fidèles et les curieux par sa cuisine méditer­ra­néenne et italienne. Pour des prix allant de 13 à 30 euros, venez déguster les délicieuses tomates à la mozza­rella, ou encore de la bruschetta, du canard à l’orange, de l’entrecôte et pour la petite touche sucrée, un tiramisu en dessert. 

Mais attention, il est conseillé de venir très tôt, souvent un peu avant l’ouverture à midi ou 18 heures, car l’établissement ne prend pas les réser­va­tions et il y a souvent foule…

Le "Route du Miam" et son fameux canard

Il est maintenant temps de prendre la "Route du Miam", qui se hisse en troisième position. Il a pour cela misé sur une atmosphère familiale et des spécia­lités françaises et plus parti­cu­liè­rement le canard qui fait fureur à cette adresse (1 rue Molière). Un met bien rehaussé par les petites pommes de terre en accom­pa­gnement et qui a largement trouvé son public.

Juste aux portes du podium, nous pouvons souligner "Le carpe koi" (12 rue Chauvaiin) et ses plats japonais qui ont notamment pour eux, en plus d’être excel­lents, d’être vendus à un tarif extrê­mement attractif. 

Un classement hétéroclite !

292638086 3240906772902791 3288525099853194759 n
"That’s Amore" (6 avenue de Pessicart)

Dans ce top 10 des usagers, on note aussi la présence de deux pizzerias aux 9e et 10e place, "That’s Amore" (6 avenue de Pessicart) et "Les Amoureux" (46 boulevard Stalingrad), ce qui démontre la diversité de ce classement. 

340248454 1034735261265750 5934542115244809392 n
[© DR]

Néanmoins, la gastro­nomie française est tout de même très présente dans ce palmarès. En 5e position, le "Restaurant de la Verrière" se démarque (17 avenue Malausséna), tout comme "Le Cèdre" (4 boulevard Risso). 

Viennent ensuite "Les Sens" (37 rue Pastorelli) et "Origines" (15 Rue Tonduti de l'Escarène) en 7e et 8e dans la hiérarchie niçoise. 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.