De l'origine de son nom à la passion qu'elle entre­tient avec les popula­tions locales, cette magni­fique montagne est un symbole ancré dans le coeur des Provençaux.

Se dressant à 1.011 mètres d'altitude, la montagne Sainte-​Victoire fait partie des sites naturels les plus emblé­ma­tiques en Provence. Territoire fortement apprécié pour ses chemins de randonnée, sa faune et sa flore riches et ses points de vue magis­traux sur la campagne environ­nante, elle est depuis 2004 reconnue Grand site de France.

Ce joyau de notre patri­moine local repré­sente le plus grand espace boisé des Bouches-​du-​Rhône et, de ce fait, un élément majeur annonçant l'arrivée dans le Pays d'Aix aux frontières du Var. 

Une légende millénaire

Le nom de la montagne viendrait de l'époque antique, avec la victoire de Marius contre les Cimbres et les Teutons. Cette bataille ayant eu lieu de le Pays d'Aix, l'une des tradi­tions locales associe ce fait histo­rique au patri­moine naturel. Théorie réfutée par des histo­riens modernes, qui consi­dèrent cette anecdote erronée.

Néanmoins, cette histoire vaut au prénom Marius de devenir l'un des plus populaires dans notre région depuis le XVIIIe siècle. La Sainte-​Victoire est donc quelque part devenue un symbole social.

La Muse de Cézanne

La Provence a su inspirer les plus grands artistes pour ses paysages uniques, sa beauté sans pareille et son calme déroutant. Ses tradi­tions, son art de vivre et son charme ont su être repré­sentés à maintes reprises dans des tableaux aujourd'hui iconiques, à l'instar de ceux de Paul Cezanne. L'Aixois, passionné par ce terri­toire haut en couleurs, a consacré pas moins de 87 œuvres à la Sainte-​Victoire, une série de toiles qui ont participé à faire de lui le "père de l'art moderne".

Pour la dépeindre, Cezanne utilise diffé­rentes techniques au fil de ses créations, entre l'huile et l'aquarelle. Symbole de la Provence et de son enfance, il voit en elle un sujet d'étude artis­tique duquel il retire un enseignement.

Sa muse naturelle marque malheu­reu­sement un tournant fatal dans la vie du peintre. Affairé à esquisser, un violent orage s'abat et l'artiste est pris d'un malaise. Après être resté incons­cient plusieurs heures sous le pluie, il est ramené à son domicile où il contracte une pneumonie. Une semaine après, il en décède. Paul Cezanne repose désormais au cimetière Saint-​Pierre d'Aix-en-Provence.

Une réserve naturelle géologique

Au pied ouest de la montagne se trouve la réserve naturelle nationale géolo­gique couvrant 140 hectares de terrain. Elle a été au départ créée afin de protéger le gisement paléon­to­lo­gique à oeufs de dinosaures, fossi­lisés dans les argiles rouges et des grès vulné­rables à l'érosion. Ce site excep­tionnel est compa­rable à seulement 10 autres dans le monde qui ont les mêmes caractéristiques.

Depuis de nombreuses années, la Sainte-​Victoire est également devenue un inven­taire prépon­dérant du patri­moine vivant. Six habitats commu­nau­taires y ont été identifiés, dont celui des pelouses de crêtes.

À LIRE AUSSI : Provence-​Alpes-​Côte d'Azur : zoom sur le château du Tholonet

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.