Label, fonds d'assistance, aide pour les jeunes généra­tions… Le président de la Région Sud Renaud Muselier a annoncé son plan pour répondre aux reven­di­ca­tions des agriculteurs.

"Ne pas mettre fin aux efforts"." Renaud Muselier, président de la Région Sud, a présenté, jeudi 1er février, plusieurs mesures pour répondre à la colère des agriculteurs.

Alors que des blocages avaient lieu ces derniers jours, l'élu a tenu à rassurer la profession : "l’engagement de la Région Sud continue, aux côtés de nos agricul­teurs". Ainsi, cinq mesures d'aide ont été présentées. 

Label "100% Valeurs du Sud", 5 millions d'euros pour aider à la trésorerie… 

Dans l'objectif de "valoriser la juste rémuné­ration de nos agricul­teurs", la Région Sud a lancé le label "100% Valeurs du Sud". Une recon­nais­sance qui sera attribuée aux produits qui "garan­tissent une juste et digne" rétri­bution des producteurs. 

Pour remédier aux problèmes de retards de paiement et aux complexités adminis­tra­tives, la Région Sud va mettre en place un fonds d'assistance à la tréso­rerie. Une enveloppe de 5 millions d'euros qui permettra de soutenir les dossiers en diffi­culté, mais aussi les retards qui menacent sérieu­sement la viabilité des exploi­ta­tions. Il s'agit d'une mesure consi­dérée comme un ultime recours, destinée à apporter une aide cruciale à ceux qui se trouvent dans une situation parti­cu­liè­rement précaire.

La Région Sud veut "mettre en avant la profession et démontrer l'excellence" de l'agriculture locale. Une cérémonie de remise des prix annuelle sera instaurée afin de recon­naître et récom­penser "les produc­teurs régionaux engagés dans une démarche vertueuse et parti­cu­liè­rement remarquable".

Cette cérémonie sera animée par Karine Le Marchand, la présen­ta­trice de l'émission "L'Amour est dans le pré" sur M6, qui a exprimé son soutien au mouvement.

Un "plan agritourisme" et une aide pour les jeunes générations

Afin de élargir les sources de revenus pour nos agricul­teurs, un "Plan agritou­risme" sera lancé dès le mois de mars. Ce programme vise à soutenir les exploi­ta­tions agricoles qui souhaitent s'engager dans cette démarche. Le Comité régional de tourisme, dirigé par François De Canson, sera en charge de la mise en œuvre de cette initiative.

Renaud Muselier a aussi affirmé son intention de soutenir les jeunes généra­tions. Pour faciliter la trans­mission des exploi­ta­tions, les cédants pourront accom­pagner les repre­neurs en livrant des conseils et des expertises. 

Un budget de 4,8 millions d'euros, accom­pagné d'aides aux inves­tis­se­ments d'une enveloppe de 5,3 millions d'euros, sera débloqué pour les jeunes agricul­teurs de moins de 40 ans.

Afin de renforcer "les fonds propres et déclencher un prêt bancaire", un prêt d'honneur pouvant atteindre 30.000 euros est envisagé. Dans son plan, Renaud Muselier a évoqué la mise en place d'une aide au recru­tement de main-d'œuvre.

Des mesures concrètes qui viennent s'ajouter aux 53 millions d’euros accordés chaque année pour l'agriculture régionale, en plus des "620 millions d’euros d’investissements de la Société du canal de Provence et de la Région" pour l'eau.

À LIRE AUSSI : Renaud Muselier veut faire du Sud la "Région du bonheur"

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.