En 2023, les appétences des voyageurs français ont changé, selon un récent sondage. Lieux de vacances, activités privi­lé­giées… La pandémie a bousculé les habitudes, et les priorités. 

Lors des deux dernières saisons estivales, le Covid-​19 s’est largement invité dans les conver­sa­tions, surtout au sujet des vacances. Mais en 2023, les Français ont visiblement décidé de se rattraper au niveau des voyages, avec déjà de forts afflux dans certaines villes. 

Au-​delà de la volonté de dépay­sement, il apparaît, d’après une étude menée par ADN Tourisme et publiée le 26 avril, que les habitudes des touristes ont largement évolué depuis la pandémie. 

Envie de nature 

Désormais, les attentes des voyageurs se tournent vers un retour à la nature, privi­lé­giant l’aspect simplicité et l'authenticité, tout en décou­vrant des lieux insolites ou inconnus, de nouveaux paysages et le patri­moine hexagonal. 

Une nouvelle tendance qui se traduit dans les réponses des 5.000 sondés. Ceux-​ci assurent vouloir maintenant prendre leur temps lors de leur périple (94%), s’adonnant bien volon­tiers à l’initiation aux savoir-​faire locaux (85%), tout en consommant les produits de la région (85%).  

La France en destination favorite 

Dans leur choix de desti­nation, les visiteurs favorisent la France (72%), parfois même en réservant leurs congés à la dernière minute pour 32% d’entre eux (moins d’une semaine avant le départ).

Les vacan­ciers se disent prêts à adopter des gestes plus respec­tueux de l’environnement (95%), comme trier leurs déchets (94%), surveiller leur consom­mation d’eau et d’électricité (92%), sans oublier de privi­légier le circuit court (92%). 

Être écolo, quitte à payer plus

Et la principale infor­mation à retenir de ce sondage, c’est qu’ils accep­te­raient de faire cela, quitte à payer plus cher leur séjour afin d’accéder à une offre plus respon­sable (45%). A contrario, 22% des personnes inter­rogées ne veulent pas entendre parler d’une hausse des prix pour des propo­si­tions plus écologiques. 

Nous pouvons aussi noter que l’intention de pratiquer une activité sportive durant les vacances est en progression entre 2021 et 2022 (+7%). Enfin, les touristes n’ont pas forcément prévu d’abandonner leur téléphone et leur ordinateur, voulant rester connectés (+3%).  

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.