L'île italienne de Capri a interdit samedi aux touristes de débarquer à cause d'un manque d'eau, à la suite de problèmes d'approvisionnement en prove­nance du continent.

Le maire de Capri, Paolo Falco, a décrété l'interdiction à 7 heures du matin, obligeant plusieurs ferries déjà en route vers l'île, au large de Naples dans le sud de l'Italie, à faire demi-tour.

La société chargée de l'approvisionnement en eau de l'île a déclaré qu'il y avait eu un problème technique sur le continent jeudi, et que s'il avait été résolu depuis, les problèmes d'approvisionnement de Capri persistaient.

En décrétant l'interdiction, M. Falco a mis en garde contre "une véritable situation d'urgence" et déclaré que s'il y avait encore un peu d'eau sur l'île vendredi, les réser­voirs étaient "en train de s'épuiser".

"L'urgence serait aggravée par l'arrivée des milliers de touristes qui arrivent chaque jour à Capri", a-​t-​il déclaré.

Les habitants peuvent obtenir 25 litres d'eau potable par foyer auprès d'un camion-​citerne, a-​t-​il précisé. L'interdiction, qui ne s'applique pas aux résidents, restera en vigueur jusqu'à nouvel ordre, a précisé l'élu.

Capri, célèbre pour ses villas blanches, son littoral bordé de criques et ses hôtels haut de gamme, compte quelque 13.000 habitants à l'année et attire en été un grand nombre de touristes qui débarquent pour la journée.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.