À la base, il voulait devenir acteur. Mais José Orsini s'est finalement tourné vers la restau­ration, marchant dans les pas du père, ancien pizzaïolo. 

Une réussite. "J'ai racheté la brasserie il y a vingt-​cinq ans, se remémore-​t-​il. À l'époque, le port n'était pas ce qu'il est aujourd'hui, et le concept de bistrot n'était pas si répandu." 

Avec ses plats inscrits à l'ardoise et qui changent réguliè­rement, "Le Bistrot du Port" est le repaire des amoureux de poissons frais. Loup au sel, bouilla­baisse, pâtes fraîches aux vongoles ou aux scampis, sur le Quai Lunel, au soleil, il est possible de se régaler la journée, ou le soir, à la tombée de la nuit.

Le midi, une formule attrayante est d'ailleurs également proposée, avec entrée, plat, café et verre de vin pour 20 euros. De quoi attirer les nombreux locaux, mais aussi les touristes qui affluent tout au long de l'année.

Du poisson frais qui provient parfois des prises du jour de Steve Molinari, l'un des pêcheurs du Port Lympia, alors que les fruits et légumes émanent souvent du marché de la Libération. Un fort ancrage local, impulsé par José Orsini, qui est lui-​même le chef cuisinier du restaurant.

En savoir +

  • Prix : de 60 à 70 euros par personne le soir (entrée, plat, dessert) et 20 euros la formule le midi 
  • Horaires :  du jeudi au dimanche (12h15-​13h45 et 19h45-​21h45) et le lundi midi
  • Adresse : 28, Quai Lunel, 06300 Nice
  • Contact : 04 93 55 21 70

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.