Plus de 30.000 nouveaux cas de cancers sont diagnos­tiqués chaque année dans notre région. À Nice, le nouvel Institut Mozart s'est donné pour mission de soutenir chacun des patients, sans oublier leurs proches.

C'est un équipement unique dans le dépar­tement qui ouvrait ses portes il y a bientôt un an aux Musiciens, un quartier cossu de Nice-​Centre. Grâce à l'investissement du Conseil dépar­te­mental des Alpes-​Maritimes, un bâtiment d'époque a été entiè­rement réhabilité pour accueillir un institut d'un nouveau genre.

La gouver­nance est répartie entre le CD06 et le très réputé centre Antoine-​Lacassagne. À chacun des quatre étages, on retrouve "plus un lieu de vie que de soins". Tel que nous l'expliquent Isabelle Buchet et Isabelle Aubanel de la direction de la santé au Département, et Véronique Vincette, co-​responsable de Mozart (toutes trois en photo) le focus est placé sur "le soutien psycho­lo­gique, l'activité sportive adaptée et la diété­tique".

Capture decran 2024 06 25 a 09.48.13 edited
Photo : Nice-Presse

Et ce n'est pas tout : "nous sommes mobilisés sur la réflexo­logie, la sophro­logie…" On y trouve des activités cultu­relles, "avec, par exemple, tout ce qui est autour de 'l'art thérapie', des colla­bo­ra­tions avec des musées". Sans oublier le volet social, "avec une assis­tance pour l'accès aux droits".

Capture decran 2024 06 25 a 11.11.25
Photo : Nice-Presse

Ces "soins supports" existent, certes, dans les centres hospi­ta­liers et les cliniques. Mais "ils sont garantis dans l'immédiateté, ou pour le patient qui vient d'avoir un traitement. Ce sont des prises en charge courtes". Ici, l'idée est donc d'ouvrir les portes et de proposer "un panel plus important".

"Quand on a travaillé sur ce projet, on s'est rendu compte, aussi, que les gens en avaient marre d'aller à l'hôpital".

Capture decran 2024 06 25 a 10.45.32
Photo : Institut Mozart

Forte demande

Quel bilan au bout de presque un an ? "On avait bien sûr fait une étude des besoins, de la préva­lence de la maladie dans les Alpes-​Maritimes… On s'attendait à ce que cela fonctionne, mais pas à ce point".

En ce moment, 471 personnes sont inscrites. "On compte environ 1.000 consul­ta­tions chaque mois". Depuis l'ouverture, "6.147 rendez-​vous avec les prati­ciens" ont été réalisés.

Capture decran 2024 06 25 a 11.58.27
Photo : Nice-Presse

L'Institut Mozart se déplace également ! "On monte tout un parcours sur le terri­toire, hors les murs. Par endroits, les gens sont en diffi­culté pour accéder aux soins. Une équipe spécia­lisée se rend dans des communes maral­pines plus isolées". L’accueil dans cette structure est acces­sible à tous, et gratuit. Un parcours spéci­fique est proposé pour les proches, et les aidants. 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.