Action “coup de poing” en PACA : en colère, des patrons de boîtes de nuit mettent hors service des radars

“Nous n’avons rien dégradé. (…) On voulait alerter sur notre colère et notre désespoir”
radars

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

L’opération s’est déroulée cette nuit dans la plus grande discrétion. Comme le rapportent nos confrères de La Provencedes patrons d’établissements de nuit ont mis hors service des radars routiers pour montrer leur colère au gouvernement.

“Une vingtaine de patrons de discothèques de la région, dont certains possèdent aussi des bars ou brasseries” ont ainsi aveuglé l’objectif de plusieurs machines à Marseille, Aix et Martigues mais aussi dans le Vaucluse à Avignon, Carpentras et l’Isle sur la Sorgue.

⚠️ Suivez toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Des stickers barrés de slogans ont été déposés sur tous les radars, où on pouvait lire “Discothèques, bar et restaurants en colère. Notre mort est proche”

“Nous n’avons rien dégradé. (…) On voulait alerter sur notre colère et notre désespoir. On est fermé depuis 9 mois (…) et tout le monde s’en fout” a témoigné l’un des protestataires auprès du journal local.

Depuis le mois de mars, les établissements de nuit sont fermés dans le contexte de la crise sanitaire du nouveau coronavirus.

Aucune réouverture n’est prévue à court terme, un coup dur pour une profession déjà plongée dans la morosité depuis plusieurs années.

Photo : DR/La Provence

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
12
Share