Dès demain, mercredi 23 août, un pic de pollution de niveau 2 est annoncé notamment dans le dépar­tement des Alpes-Maritimes.

"Afin d’agir à notre échelle, nous mettons en appli­cation la gratuité du transport collectif sur l’intégralité du réseau Lignes d’Azur dans toute la Métropole Nice Côte d’Azur" annonce ce mardi soir la collectivité.

Il est toutefois recom­mandé "quoi qu’il en soit d’essayer de limiter vos dépla­ce­ments à l’essentiel et (de) privi­légier le covoi­turage lorsque vous n’avez pas d’autre choix".

"Je demande donc au Préfet de prendre toutes les mesures néces­saires pour protéger notre population et notamment vis-​à-​vis de ceux qui polluent le plus" ajoute le président Christian Estrosi.

Lequel préconise "d’interdire la circu­lation de tous les poids-​lourds qui ne font que traverser notre dépar­tement. En cohérence, je prends un arrêté d’interdiction d’emprunter les voiries métro­po­li­taines pour tous les poids-​lourds en transit".

"J’ai également demandé la gratuité du péage de Saint-​Isidore dont les experts d’Atmosud nous ont démontré qu’il était une source consi­dé­rable de polluants. Cela permettra de la fluidité au passage du péage et de rabattre davantage de circu­lation sur l’A8 plutôt que dans le centre-​ville de Nice".

"Enfin, j’ai demandé l’interdiction des escales de croisières, parti­cu­liè­rement émettrices de soufre".

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.