VIDÉO. Petit furet dans l’arbre, «j’ai perdu mon iPhone»… Les pompiers dénoncent les appels improbables reçus sur la ligne d’urgence

Appels pompiers
Quentin de Montargis, personnage stupide du film "Tais-toi". Photo : DR

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
1
Shares

Un appel sur deux aux services de secours ne sert à rien. «Aidez-nous à sauver des vies, n’encombrez pas les lignes d’urgences» rappellent les pompiers de Paris dans un tweet.

INSOLITE — «Il y a un furet dans l’arbre», «Ma collègue a mal au pied», «Mon canapé est coincé dans l’escalier»… À ce niveau là, on ne sait même plus s’il faut rire ou désespérer… C’est le genre d’appels, réels et improbables, ne requérant (évidemment) aucune intervention d’urgence, que les pompiers de Paris reçoivent tous les jours.

Pour sensibiliser le public à ce type d’appels qui encombrent le numéro d’urgence et leur font perdre un temps précieux, ils ont publié une video sur Twitter compilant les échanges les… incongrus.

Araignée «grosse comme le pouce d’un homme», iPhone oublié dans un taxi, compteur d’eau bloqué,… Chaque jour, le 18 est surchargé de ces réclamations débiles.

«Nos opérateurs ont encore reçu des milliers d’appels ne nécessitant pas l’action des secours (renseignements, erreurs, hors de nos compétences, etc.) Aidez-nous à sauver des vies, n’abusez pas des numéros d’urgence» ont ainsi lancé les pompiers.

«Ça vous paraît énorme ? C’est notre quotidien», ajoutent les pompiers de Paris sur le tweet.

D’après leurs chiffres, un appel sur deux ne nécessite pas le départ des secours.

Partagez cette info :

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse