«Bombe coronavirus»: «La fermeture de certaines écoles, collèges et lycées» n’est plus exclue dans les zones de circulation active

enfants écoles coronavirus
Photo : Taylor Wilcox

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
33
Shares

BRÈVE/CORONAVIRUS — C’est une rentrée stressante qui se profile pour bon nombre d’enseignants… et pour le ministère de l’Éducation nationale.

Officiellement, rien de nouveau sous le soleil. Le protocole sanitaire rendu public cet été est assez leste : au-dessus de onze ans, le masque sera obligatoire pour les élèves, mais en dehors de la distanciation sociale il ne reste plus grand chose des mesures draconiennes mises en place dans les établissements après la fin du confinement.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Dans trois semaines, c’est dans un cadre «presque normal» que les écoles, collèges et lycées sont sensés rouvrir. Sauf que les indictateurs sanitaires se dégradent fortement en ce mois d’août. Avec 3.000 contaminations par jour, nous voici revenus aux niveaux atteints au moins de mai dernier.

«Une nouvelle bombe Covid est sur le point d’exploser en France. Un situation inquiétante notamment pour la rentrée scolaire» s’alarment nos confrères de «La Provence».

Juste avant le week-end du 15 août, le ministère de l’Éducation a mis en ligne sur son site un «plan de continuité pédagogique» à destination des directeurs d’école, chefs d’établissement et professeurs, pour cadrer la rentrée «dans l’hypothèse d’une reprise épidémique». 

Le protocole est strict, extrêmement proche de celui édicté pour le déconfinement : il prévoit notamment l’accueil des élèves en petits groupes, et dans «des espaces réaménagés pour maintenir la distance sociale». 

Les dispositifs numériques «école à la maison» pourraient être mis de nouveau en place.

Enfin, alors que cette hypothèse n’était plus d’actualité jusqu’alors, «en cas de circulation très active et localisée du virus, la fermeture des écoles, collèges et lycées sur une zone géographique déterminée n’est pas exclue.»

«Préoccupant» : 3.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h en France, un «seuil inédit depuis mai»

Vaccin contre le coronavirus Covid-19 : Ce qu’il faut savoir (et ce que l’on ignore encore)

Partagez cette info :

Total
33
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse