«Préoccupant» : 3.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h en France, un «seuil inédit depuis mai»

Pandémie de coronavirus Covid-19
Photo : Bechir Kaddech

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
6
Shares

En France métropolitaine, «la situation est préoccupante : l’ensemble des indicateurs continuent leur progression et la transmission du virus SARS-COV‑2 s’accentue» note Santé Publique France dans son point de situation d’hier soir.

SANTÉ — La France a enregistré plus de 3.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h, comme la veille, un «seuil inédit depuis mai», d’après les chiffres de Santé Publique France mis en ligne ce dimanche 16 août au soir.

Le décompte — 3.015 nouveaux cas sur la dernière journée écoulée — est sensiblement moins élevé que celui rapporté samedi par Santé Publique France, avec 3.310 cas.

Le nombre de patients en réanimation dans tout le pays reste stable et bas par rapport à la veille (376). Santé Publique France ne recense «qu’un» seul décès supplémentaire en 24h, à l’hôpital.

Le total des décès depuis le début de l’épidémie s’élève à 30.410 selon le bilan présenté dimanche par Santé Publique France.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Les autorités notent que cette hausse des contaminations «concerne toutes les tranches d’âge et plus particulièrement les jeunes adultes».

«Près d’un tiers des départements dépassent le seuil de 10 pour 100 000 habitants, particulièrement en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.»

«Plusieurs départements de ces deux régions ont des taux d’incidence en forte progression et s’approchent du seuil d’alerte (50/100.000)» qui pourrait être franchi «en semaine 33», c’est à dire dans les jours prochains.

Partagez cette info :

Total
6
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse