«Ça ne se passe pas bien» : Estrosi demande un durcissement du confinement

Christian Estrosi interview Nice-Presse
Le maire de Nice le soir du 23 juin 2020. Photo : Hadrien Acaldi pour Nice-Presse

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
66
Shares

Le maire Christian Estrosi veut que le télétravail soit imposé et non plus seulement incité par le gouvernement. Il réclame également un confinement plus strict, sur le modèle ce celui de mars dernier, pour responsabiliser les Français et protéger notre système de santé.

CORONAVIRUS — «Les choses ne se passent pas bien. Les gens sont dans ce paradoxe : l’immense majorité craint l’épidémie et, en même temps, ne se discipline pas». Pour Christian Estrosi, interviewé par nos confrères du Parisien, le «semi-confinement» décidé par le gouvernement ne va pas endiguer «la montée en puissance du Covid» ni efficacement protéger «notre système de santé en général».

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

«Je vois les bouchons à la télé à l’entrée de Paris, je vois les gens dans l’espace public qui continuent de se promener pour prendre l’air, note-t-il. Je comprends ce besoin mais c’est précisément dans cet espace public que l’on continue à transmettre le virus.»

Sauver Noël

Pour éviter un «confinement réel d’ici les fêtes de fin d’année» le maire de Nice recommande «un confinement plus strict si d’ici huit jours, on ne voit pas les taux d’incidence et d’occupation à des lits de réanimation baisser et ce, afin de se redonner une chance de relancer toute l’économie en décembre et lors des fêtes.»

«Il faut que les gens restent chez eux, comme au mois de mars»

Toutefois, le président délégué de la région PACA recommande de ne pas refermer les écoles et les collèges : «les conséquences que la privation d’école a eues sur les enfants ne sont pas négligeables et c’est là que le virus circule le moins. On pourrait en revanche fermer les lycées où les enfants sont suffisamment grands pour se gérer.»

«L’incitation au télétravail ne marche pas» pointe-t-il, puisque les «gens sont encore beaucoup à se déplacer (…) il faut donc le rendre obligatoire. Il faut qu’ils restent chez eux comme au mois de mars (…)»

Suspendre Schengen

Christian Estrosi se montre également critique vis-à-vis de notre politique en matière de frontières : «Il faut (qu’elles) soient beaucoup plus hermétiques et qu’on ne puisse pas les franchir sauf impératif professionnel ou familial. Je suis favorable à une suspension provisoire des accords de Schengen au niveau européen.»


Source : Le Parisien

Partagez cette info :

Total
66
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse