Place à l'aventure ! Un groupe de jeunes azuréens partiront du 3 au 24 novembre prochains en expédition au Népal. Ici, ils vont allier une expérience sportive en surf électrique, avec une mission humanitaire. 

Ils se lancent dans un nouveau projet ! Aurélien Delahaye, chef d'entreprise d'Olympea Riviera et cofon­dateur de la Efoil Academy et Ruben Chiajese, athlète et vidéaste, se préparent à partir au Népal. 

Dès le mois de novembre, ces deux passionnés se rendront à l'aéroport de Paris pour s'envoler vers une expérience qui mêle trekking (une forme de randonnée) et "ride" en Efoil, une planche de surf électrique qui "vole" au-​dessus de l'eau.

À LIRE : ILS FONT NICE. Ruben Chiajese : "Nice est idéale pour pratiquer le longboard"

Une équipe les accom­pa­gnera avec Marion Neveu, rideuse, Stanislas Mahieux, "coach et entre­metteur avec la culture népalaise", Clément Rougier, vidéaste, ainsi que Sébastien Botella qui se chargera des relais-​médias. Une vidéo documen­taire sera aussi réalisée.

Un voyage humanitaire

"Le 5 novembre, on arrivera au Népal, à Katmandu" nous détaille Ruben. "Puis on va effectuer un trek pour se rendre au lac de Gokyo, à plus de 5 000 mètres d’altitude". Pour ce projet "tout est déjà organisé par une compagnie : le parcours, les sherpas, ce qui est technique et logis­tique…" Le groupe va rester deux jours sur place, pour s'adonner au Efoil sur le lac. Mais attention, ici on ne se limite pas au sport "c'est l'aventure en elle-​même qui nous intéresse". 

Lors de ce voyage, "on a souhaité mettre en avant une partie humani­taire" continue Ruben. "On a monté une cagnotte avec tous nos parte­naires. L'objectif est d'arriver là-​haut avec un chèque pour le remettre en main propre. On va aussi amener des fourni­tures scolaires, on passe devant une école qui a été ravagée par un tremblement de terre. C'est un moyen d'apporter un petit peu de notre aide". 

À cela s'ajoute, une envie de "s'empreigner de la culture. On ne voulait pas arriver en tant qu’Européens et ne rien faire derrière". L'équipe explorera et vivra une expérience qui va bien "au-​delà de la simple aventure sportive". Leur retour à Nice est prévu le 24 novembre. 

Ces sportifs n'en sont pas à leur première expédition ! Leur passion les a déjà emmenés sous les aurores boréales de Norvège, en décembre dernier. "C'était dingue, je n'en garde que des bons souvenirs". 

Capture decran 2023 10 11 a 13.10.46
Photo : Flavian COUVREUR

"On veut 'rider' dans des endroits où ça n'a jamais été fait". D'autres desti­na­tions sont déjà en train d'être programmées : "On ne veut pas s'arrêter. L'idée est de partir du flocon à la vague. On aimerait aller du polaire jusqu'aux tropiques !" 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.