La vacci­nation des plus de 75 ans débutera vendredi matin à Nice, trois jours avant le reste du pays. Christian Estrosi inaugurait ce lundi 11 janvier un nouveau centre dédié, au Théâtre de Verdure. "300 médecins, infir­mières, aides à domicile et pompiers" de plus de 50 ans devraient y être traités aujourd'hui, comme le prévoit la municipalité.

En détails > INTERVIEW. Nice : Christian Estrosi, six mois sur le front des crises

Deux vastes espaces de vacci­nation vont également ouvrir à Nikaia et au Palais des exposi­tions, pour un fonction­nement "sept jours sur sept".

"5.000 doses de Moderna sont en cours d'acheminement vers Nice, il n'y aura pas de rupture des vaccins" a-​t-​il également tenu à souligner. Il est vivement recom­mandé pour veiller à la rapidité du processus de se pré-​inscrire sur le site mis à dispo­sition à cet effet par ici.

"Préoccupé"

Le maire recevait Nice-​Presse dans la foulée de cette inauguration.

Tout en rappelant que le dépar­tement des Alpes-​Maritimes est "un terri­toire où on se teste énormément", Christian Estrosi s'est dit alarmé par une "incon­tes­table explosion" de certains indica­teurs sanitaires.

"On a un taux d'incidence qui a bondi de 60% depuis la fin décembre" rappelle-​t-​il, tout en se disant relati­vement rassuré par le "turn-​over important des patients COVID dans nos hôpitaux".

Au 10 janvier 2021, le dépar­tement Alpes-​Maritimes recense 584 hospi­ta­li­sa­tions en cours pour cause de COVID-​19, un record absolu depuis le début de la crise sanitaire. Avec 409 de taux d'incidence au 5 janvier, Nice Côte d’Azur se place en première position parmi les métro­poles les plus touchées du pays.

⚠️ Suivez toute l'actualité de la pandémie de Covid-​19 avec notre page spéciale

"C'est le 15 janvier que nous ferons une vraie estimation finale de l'impact que les fêtes ont pu avoir sur la situation dans le dépar­tement" a-​t-​il posé, regrettant "les conta­mi­na­tions qui se sont faites pendant les trop nombreux rassem­ble­ments familiaux" le mois dernier.

"Nous sommes passés de 20 à 120 vols à l'aéroport pendant cette période, ce sont les gens de l'extérieur qui ont contribué à cette flambée des nouveaux cas" a analysé l'édile, "nous n'en serions pas là si les gens s'étaient moins rassemblés".
Christian Estrosi à Nice-​Presse le 11/​01

À propos des Niçois, "une minorité", qui ne respectent pas l'obligation du port du masque et/​ou le couvre-​feu, Christian Estrosi dénonce "des compor­te­ments inqua­li­fiables", plus de 300 PV dressés par la police municipale depuis le 1er janvier à l'appui. "Une immense majorité a évidemment un grand esprit de responsabilité".

Santé, sécurité, grands projets, culture… retrouvez demain à 9 heures dans nos colonnes l'entretien complet de Christian Estrosi, où le maire dressera un premier bilan des six premiers mois de son nouveau mandat à la mairie.

Réagissez