Coronavirus : Christian Estrosi “préoccupé” par “l’incontestable explosion” des nouveaux cas dans les Alpes-Maritimes

À propos des Niçois, “une minorité”, qui ne respectent pas l’obligation du port du masque et/ou le couvre-feu, le maire dénonce “des comportements inqualifiables”
christian estrosi coronavirus
Photo : Ville

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

La vaccination des plus de 75 ans débutera vendredi matin à Nice, trois jours avant le reste du pays. Christian Estrosi inaugurait ce lundi 11 janvier un nouveau centre dédié, au Théâtre de Verdure. “300 médecins, infirmières, aides à domicile et pompiers” de plus de 50 ans devraient y être traités aujourd’hui, comme le prévoit la municipalité.

En détails > INTERVIEW. Nice : Christian Estrosi, six mois sur le front des crises

Deux vastes espaces de vaccination vont également ouvrir à Nikaia et au Palais des expositions, pour un fonctionnement “sept jours sur sept”.

“5.000 doses de Moderna sont en cours d’acheminement vers Nice, il n’y aura pas de rupture des vaccins” a-t-il également tenu à souligner. Il est vivement recommandé pour veiller à la rapidité du processus de se pré-inscrire sur le site mis à disposition à cet effet par ici.

“Préoccupé”

Le maire recevait Nice-Presse dans la foulée de cette inauguration.

Tout en rappelant que le département des Alpes-Maritimes est “un territoire où on se teste énormément”, Christian Estrosi s’est dit alarmé par une “incontestable explosion” de certains indicateurs sanitaires.

“On a un taux d’incidence qui a bondi de 60% depuis la fin décembre” rappelle-t-il, tout en se disant relativement rassuré par le “turn-over important des patients COVID dans nos hôpitaux”.

Au 10 janvier 2021, le département Alpes-Maritimes recense 584 hospitalisations en cours pour cause de COVID-19, un record absolu depuis le début de la crise sanitaire. Avec 409 de taux d’incidence au 5 janvier, Nice Côte d’Azur se place en première position parmi les métropoles les plus touchées du pays.

⚠️ Suivez toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

“C’est le 15 janvier que nous ferons une vraie estimation finale de l’impact que les fêtes ont pu avoir sur la situation dans le département” a-t-il posé, regrettant “les contaminations qui se sont faites pendant les trop nombreux rassemblements familiaux” le mois dernier.

“Nous sommes passés de 20 à 120 vols à l’aéroport pendant cette période, ce sont les gens de l’extérieur qui ont contribué à cette flambée des nouveaux cas” a analysé l’édile, “nous n’en serions pas là si les gens s’étaient moins rassemblés”.
Christian Estrosi à Nice-Presse le 11/01

À propos des Niçois, “une minorité”, qui ne respectent pas l’obligation du port du masque et/ou le couvre-feu, Christian Estrosi dénonce “des comportements inqualifiables”, plus de 300 PV dressés par la police municipale depuis le 1er janvier à l’appui. “Une immense majorité a évidemment un grand esprit de responsabilité”.

Santé, sécurité, grands projets, culture… retrouvez demain à 9 heures dans nos colonnes l’entretien complet de Christian Estrosi, où le maire dressera un premier bilan des six premiers mois de son nouveau mandat à la mairie.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
32
Share