Jean-Michel Blanquer

Coronavirus : Le masque sera gratuit pour les élèves “en grande difficulté”, rassure Blanquer

Le masque obligatoire en classe dès la rentrée pour les collégiens et les lycéens pourra au cas par cas être fourni gratuitement aux familles “en grande difficulté”, a annoncé aujourd’hui le ministre de l’Éducation nationale.

SANTÉ — “Si des familles sont en grande difficulté, nous sommes en situation de fournir des masques aux élèves qui en ont le plus besoin”, a assuré le ministre, en visite dans une école de l’Oise ce vendredi 21 août. Tout en rappelant que l’allocation de rentrée scolaire “pour les foyers les plus modestes” a été majorée de 100 euros cette année.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Pour les autres, M. Blanquer a estimé que “l’habitude de porter le masque doit être prise, y compris par les adolescents” et qu’il “est normal d’avoir cela comme on a des vêtements” et que cela faisait partie “des fournitures de rentrée”.

“Si vous avez un masque et que vous le lavez régulièrement, ce n’est pas un coût gigantesque”, assure t-il.

Le ministre a également souligné qu'”à Paris et Marseille (…) on peut prendre des mesures plus spécifiques pour tenir compte de la circulation du virus”, actuellement plus forte dans ces deux zones. La question du “brassage des classes” (lors d’un changement de cours) est “envisagée”.

“Dans les endroits comme à Paris et Marseille, on va limiter ce brassage de façon à ce que ce soient les professeurs qui aillent dans la classe des élèves plutôt que l’inverse”.

L’aération et la désinfection de ces classes peut être “plus fréquente dans ces territoires-là”, a-t-il ajouté. “Il y a des initiatives aussi pour faire classe en plein air”, a ajouté Jean-Michel Blanquer.

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
nice lutte sida vih
Lire l’info

INTERVIEW. Dans les Alpes-Maritimes, “la stratégie de lutte contre le VIH est fortement perturbée par la crise sanitaire”

Notre département figure parmi les plus touchés de France par l'épidémie de VIH depuis plusieurs années. Face à cela, les autorités ont mis en place de vastes dispositifs qui ont déjà montré de premiers résultats très encourageants. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a fragilisé la lutte contre le Sida en 2020.
Total
0
Share