Coronavirus. Un reconfinement à Nice? Des mesures strictes annoncées dans les prochaines heures

Olivier Véran est en visite dans la capitale azuréenne alors que le Covid y flambe depuis de nombreuses semaines, et sans que le couvre-feu ne soit apparu très efficace 
christian estrosi olivier véran nice
Photo : Ville de Nice

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
26
Shares

En visite à Nice ce samedi 20 février, le ministre de la Santé a d’emblée évoqué l’hypothèse d’un confinement local partiel ou total de Nice et des Alpes-Maritimes d’ici la fin du week-end. Après une discussion avec le préfet et les élus, des mesures strictes seront prises dans les prochaines heures.

«Si nous devions aller à un confinement, je le soutiendrai et l’encouragerai» a noté le maire de Nice, Christian Estrosi.

Alors que 500 personnes tombent malade chaque jour dans notre département des Alpes-Maritimes, qui connaît un taux d’incidence record record, d’autres avancées ont été annoncées.

Le ministre a annoncé l’envoi dès ce lundi 22 février de 3.500 doses du vaccin Pfizer «à utiliser dans les 48 à 72 heures». De plus, «des milliers» de doses du vaccin AstraZeneca seraient disponibles dans les prochains jours.

Ce dernier est efficace contre le variant britannique, qui semble, pour l’heure, dominant sur le territoire azuréen.

Enfin, un «dépistage massif» via les tests salivaires dans les écoles sera effectué lors de la rentrée scolaire, début mars.

Partagez cette info :

Total
26
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Découvrez la newsletter de Nice-Presse