Dominant un cirque de collines boisées, la commune de Bouyon est une petite localité promettant à ses visiteurs de voyager à travers le temps, notamment grâce à son patrimoine.

À Bouyon, nous ne sommes qu’à une trentaine de kilomètres de Nice, mais on s’y sent bien loin de la Côte d’Azur.

Positionnée au confluent du Var et de l'Estéron, la ville occupe une position en hauteur sur un belvédère à 640 mètres d’altitude. De là, on remarque les collines boisées qui encerclent la commune. 

Bouyon 1
Photo : Jpchevreau/​commons

Une situation de choix au sein du Parc Régional des Préalpes d’Azur qui lui permet de valoriser les magni­fiques paysages des sommets du Mercantour que l'on peut admirer depuis la cité maralpine

Authentique village perché maralpin 

Bouyon 4
Photo : MOSSOT/​commons

En entamant une balade dans cette charmante localité, vous entamerez un voyage vers le passé. Arpentez pour cela la rue des Remparts et la montée du Château. Car au Moyen Âge, Bouyon était dotée d’un fort, dont il ne reste que quelques vestiges. À ce sujet, vous décou­vrirez notamment la grille en fer forgé qui "protège" la place Michelis Lefranc. 

Outre les pans de murs de la forte­resse qui s’observent encore de nos jours, ce secteur de la munici­palité fut bâti sur les restes des remparts. Il bénéficie d’une position surélevée d’où l’on ne se lasse pas de contempler le point de vue. La place est en plus agrémentée de plantes du Sud : figuiers, lauriers, oliviers…

La visite se poursuit en empruntant les passages couverts et les ruelles pavées qui débouchent sur de belles fontaines ou de coquettes espla­nades, sans oublier de jeter un regard aux façades décorées de trompe-l'œil.

Village coloré

Bouyon 2
Photo : MOSSOT/​commons

Tout cela se marie parfai­tement avec les murs en pierre grise, mais aussi avec les nombreux monuments religieux : les chapelles aux styles roman ou baroque des Pénitents, Saint-​Pons et Saint-​Roch, l’église parois­siale de Saint-​Trophine possédant un retable de l'école Niçoise datant du XVe siècle, sans oublier l’oratoire Saint-Etienne. 

Bouyon 3
Photo : CEllen/​commons

Parmi les autres merveilles à voir dans la bourgade, impos­sible de passer à côté du four à pain communal toujours en activité et qui diffuse une odeur récon­for­tante de pain chaud. Vous remar­querez d’ailleurs que le village est très vivant l’été, lorsque le soleil baigne sur les couleurs gaies qui ressortent de Bouyon. 

Une fois le tour de la ville effectué, vous pourrez vous attaquer aux alentours. 

La campagne s’offre à vous pour de merveilleuses randonnées au milieu de la faune et de la flore, une promenade revigo­rante, qu’elle se fasse à pied ou à vélo. 

Vous pourrez ainsi traverser le pont de la Cerise, qui enjambe l'Estéron ou l’ancienne voie romaine. Avant de partir, n’oubliez pas de ramener avec vous le tradi­tionnel miel de montagne qui s’achète chez un producteur local.

À LIRE AUSSI : PHOTOS. Côte d’Azur : découvrez Saorge, l’un des plus beaux villages de tout le pays

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.