Les visiteurs étrangers à fort pouvoir d'achat sont revenus, et en nombre. Chez nous, les touristes dépensent en moyenne davantage que les saisons précédentes.

Une saison estivale 2022 "plus que réussie". Le Comité régional Côte d’Azur France annonce un taux d'occupation des établis­se­ments qui a pu atteindre jusqu'à 90%, notamment, d'après lui, "grâce à un ambitieux plan de relance". Pour le CRT c'est clair, "les résultats sont au rendez-​vous (et) le tourisme (chez nous) reprend à son rythme d’avant crise" sanitaire.

Cet été marque "une très forte progression" en compa­raison des deux années précé­dentes, marquées par diverses restric­tions liées au corona­virus. Sur 2022, la Côte d’Azur devrait accueillir "environ 10 millions de touristes", dont 6 millions entre mai et septembre (contre 4,5 millions en 2021 et 6,5 millions en 2019), comme le rapporte l'organisme dans son commu­niqué de presse du 24 août.

En juin 2022, l’occupation hôtelière du Département des Alpes-​Maritimes a atteint 80% (le meilleur taux depuis juin 2000) et 75% pour les résidences de tourisme. En juillet, le taux moyen d’occupation s’élève à 85% dans les hôtels et 83% dans les résidences (meilleur taux enregistré sur la décennie passée). Record battu cette année sur les 3 premières semaines d’août avec un taux d’occupation à plus de 90%, quasiment au même niveau qu’en 2019 et 2021, "grâce notamment au long week-​end du 15 août qui a fait le plein".

La clientèle étrangère "revient en force avec des origines plus diver­si­fiées". Fin juin 2022, 45% des nuitées en hôtels et résidences étaient d’origine étrangère, avec une forte présence nord-​américaine (première natio­nalité étrangère sur le début de l’été avec une nuitée étrangère sur 5) et britan­nique (17% des étrangers). "Les clien­tèles irlan­daises, belges, hollan­daises et scandi­naves sont aussi plus nombreuses qu’en 2019." Seules les clien­tèles asiatiques et russes restent encore peu présentes.

Parmi les visiteurs français, 25% arrivent habituel­lement de Paris Ile-​de-​France, 25% de la Région Sud (hors Alpes-​Maritimes) et 15% de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

La dépense moyenne des touristes est en augmen­tation et dépasse même le niveau de 2019. Cet été, la dépense moyenne par jour par personne est d’environ 65€ pour les Français et 100€ pour les étrangers. "La consom­mation touris­tique directe totale atteindra sur l’année les niveaux d’avant la pandémie, soit près de 6 milliards d’euros."

"Mission réussie"

sénatrice alexandra borchio fontimp
[© DR]
"Je tiens à saluer l’ensemble des profes­sionnels du tourisme azuréen dont la ténacité et l’investissement ont permis d’assurer avec brio l’accueil des touristes" souligne la sénatrice et prési­dente du CRT Alexandra Borchio-​Fontimp. "Le rôle du Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur France est de continuer à diver­sifier les origines de nos visiteurs tout au long de l’année en leur faisant découvrir la singu­larité de notre terri­toire entre mer et montagne et notre offre touris­tique tournée vers le tourisme durable. Mission réussie pour cette belle saison ! »

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.