Covid-19 à Nice : les hospitalisations battent des records dans les Alpes-Maritimes

Retour au travail en présentiel, grosse affluence dans les centres commerciaux, baisse des températures… plusieurs hypothèses sont sur la table pour expliquer la dégradation des indicateurs sanitaires avant même les fêtes de fin d’année. Toujours est-il que la situation dans notre département devient préoccupante 
Coronavirus Covid-19
Visuel : Fusion Medical Animation

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
21
Shares

Le nombre de patients COVID dépasse toujours la barre de 500 et atteint de nouveaux records. Au 22 décembre 2020,  le département Alpes-Maritimes recense 523 hospitalisations en cours, 22 admissions ayant été comptées sur les dernières vingt-quatre heures.

53 patients sont en réanimation, pour un taux d’occupation des places disponibles de 62.6%.

Le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de tests virologiques positifs pour 100.000 habitants sur une semaine, s’établit à 267 en moyenne du 14 au 20/12 (250 au 18 décembre) en très forte hausse sur plusieurs jours. Il s’agit du pire taux de la région PACA, qui, elle, est à 186.

Attention, l’ARS explique que ce «mauvais» taux d’incidence est également lié «à une forte hausse du taux de dépistage» — mais pas uniquement, en témoignent les nouvelles hospitalisations. Le CHU de Nice appelle à la prudence dans les presse depuis plusieurs jours : un nouvel afflux de patients ne serait pas gérable tant la pression hospitalière est forte.

L’incidence moyenne en France est 143 (+3), le seuil d’alerte 50.

⚠️ Suivez toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

coronavirus covid-19 nice alpes maritimes
Graphiques Covid-Tracker

Du 13 au 19 décembre, 404 cas étaient découverts chaque jour en moyenne dans notre département : un chiffre en forte hausse également : 247 cas du 6 au 12 décembre, 297 cas du 9 au 15 (2.500 cas détectés en une semaine).

Le R effectif, le taux de reproduction du virus, c’est-à-dire le nombre de personnes contaminées pour chaque malade, est lui aussi à un niveau inquiétant : 0.99 (au 15/12). Il était à 0.83 le 8 décembre. Si il dépassait 1, on considérerait que l’épidémie serait “en progression” chez nous (vigilance). C’est au-dessus de 1.5 que l’on estime le seuil d’alerte franchi.

Le taux de positivité est de 5.6% dans les Alpes-Maritimes au 14 au 20 décembre, alors que la moyenne régionale est de 4,6%.

Le nombre de morts. Du 16 au 22 décembre, sept azuréens atteints du COVID sont morts chaque jour en moyenne dans nos hôpitaux. On dénombrait sept décès par jour du 12 au 18 décembre — 15 ont été constatés lundi 21 décembre.

La situation du Covid-19 au niveau national

Juste avant Noël, l’augmentation du nombre de décès et de cas fait craindre aux autorités sanitaires un rebond épidémique. Au 22 décembre, on dénombrait 386 décès à l’hôpital (354 la veille et 131 dimanche) et près de 12.000 nouveaux cas en 24 heures.

Cela porte à 61.702 le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie.


Source : ARS PACA, Santé Publique France

Partagez cette info :

Total
21
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse