L'épidémie de Covid-​19 "régresse semaine après semaine" en France, selon le ministre de la Santé, qui n'envisage pas, "à ce stade", un reconfinement. 

SANTÉ — Le plan de recon­fi­nement est prêt (voir notre article), mais il ne devrait pas servir. C'est en tout ce cas ce qu'a avancé le ministre de la Santé ce vendredi 10 juillet sur BFMTV.
Olivier Véran a ainsi précisé que le taux de tests positifs au Covid-​19 est actuel­lement de 1,1%, contre 25% en période d'épidémie : "Sur 100 Français qui se font tester, il y en a 99 qui n'ont pas le Covid."
"Par nature, je ne suis pas inquiet mais je suis obser­vateur. J'observe qu'il y a un relâchement dans tous les milieux", a-​t-​il cependant ajouté, rappelant qu'il "ne faut pas oublier" les gestes barrières lors des départs en vacances.
EN RAPPORT > Coronavirus : Reconfinés cet été ? "Ça peut nous arriver, ce qu’il se passe en Espagne est une alerte"
Depuis mars, la pandémie a fait en France 29.979 morts pour plus de 170.000 cas de conta­mi­nation, selon les derniers chiffres fournis jeudi 9 juillet par la Direction générale de la santé (DGS).
14 morts et 621 nouveaux cas confirmés ont été recensés jeudi, l'évolution du virus semble donc lente.

Et en Mayenne ?

À propos de la Mayenne, où cinq à six "clusters" (regrou­pe­ments de cas) ont été détectés, Olivier Véran a déclaré qu'"à ce stade, le virus n'a pas montré qu'il était capable de circuler" en dehors des foyers identifiés.
"Il n'y a pas de diffusion commu­nau­taire, c'est-à-dire que les chaînes de trans­mission du virus, nous les tenons", a-​t-​il ajouté.
EN RAPPORT > Épidémie de corona­virus : Ce qui fait craindre une "seconde vague"
"Ce que nous montrons depuis douze semaines, c'est que la France est prête à empêcher une seconde vague." 
"Cela augmente dans beaucoup de pays, y compris des pays proches de nous. Ce n'est pas le cas, à date, en France", a affirmé le ministre de la Santé.
EN RAPPORT > Toute l’actualité du corona­virus Covid-19

Réagissez