Covid-19 : Face à la hausse des cas, Monaco limite l’accès à ses restaurants

“Nous avons décidé de limiter l’accès des restaurants aux personnes qui résident, travaillent ou séjournent dans les hôtels de la Principauté”
restaurants monaco covid
Photo : Jay Wennington

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Les dispositifs de lutte contre la propagation de la Covid-19 à Monaco sont renforcées. “L’évolution de la situation sanitaire se dégrade, notamment dans les Alpes-Maritimes, et il nous est apparu nécessaire d’adapter les mesures actuellement en vigueur en Principauté”, a ainsi expliqué le conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur, Patrice Cellario chez Monaco-Info.

“On constate une augmentation du taux d’incidence, ce qui nous amène à prendre des mesures complémentaires.”

⚠️ Suivez toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Même si les indicateurs incitent à la prudence, il rappelle toutefois que “(celui de) Monaco est deux fois moins important” que dans notre département, “alors même que la Principauté réalise deux fois plus de tests…”

Ainsi, “nous avons décidé de limiter l’accès des restaurants aux personnes qui résident, travaillent ou séjournent dans les hôtels de la Principauté à compter du samedi 2 janvier au soir (à 19h, ndlr) annonce-t-il ce mercredi 30 décembre.

Tout en soulignant que “depuis le 19 décembre dernier, un dispositif de réservation a été mis en place pour les restaurateurs. À l’occasion de cette réservation, le restaurateur devra s’enquérir de la conformité du client à ces dispositions.”

Évidemment, un justificatif sera demandé.

Dans les Alpes-Maritimes, la situation reste tendue, alors que la campagne de vaccination a commencé ce matin à Nice. Un couvre-feu dès 18 heures (au lieu de 20 h dans le reste de la France) devrait être appliqué le 2 janvier, une nouvelle restriction contre laquelle plusieurs maires de la Côte d’Azur se sont révoltés.

À l’issue d’un Conseil local de Santé convoqué lundi 28 décembre, le maire Christian Estrosi avait réclamé que Monaco applique de nouvelles restrictions contre le virus, ou que soient interdites les “allées et venues entre (les deux pays) hors certificat de travail”, voulant ainsi empêcher “les déplacements de confort”.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
11
Share