Covid-19 : Pour ce président de département, “80% des gens sont vraiment stupides, niveau CE2”

les gens sont stupides

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Selon Nicolas Perruchot, le président LR du Loir-et-Cher, “on est face à des gens qui sont stupides”, rapporte Marianne qui a mis la main sur l’enregistrement d’une réunion au conseil départemental.

CORONAVIRUS – C’est un élu qui a réussi a dépasser le Gorafi ! Lors d’une réunion privée, le 7 septembre, le président LR du département du Loir-et-Cher, Nicolas Perruchot, s’exprime devant les conseillers départementaux de droite ainsi que plusieurs directeurs de l’administration et des assistants, rapporte Marianne.

Une personne (non-identifiée) enregistre les propos du président pour sa prise de notes. Alors qu’il évoque la crise sanitaire, l’élu aurait lâché :

“La plupart des gens, pardonnez-moi, sont cons. Une très grande majorité, au moins 80 %, pas 30. Sachez-le, ils sont d’un niveau éducatif très moyen, et de plus en plus moyen, et malheureusement, ils sont bêtes.”

“La première connerie qui sort sur Twitter ou sur Facebook pour expliquer que le vaccin vous donne le sang violet, il y a des gens qui vont le croire […] et qui vont relayer ces bêtises”, aurait-il ajouté, faisant allusion aux très nombreuses “fake news” circulant sur les réseaux sociaux depuis le débat de la crise sanitaire.

Avant de poursuivre : “On est face à des gens qui sont stupides. Et nous avons, nous, une information qu’il faut essayer de donner de la manière la plus simple ou simpliste possible. Je le dis souvent, n’oubliez pas qu’on s’adresse à des CE1 ou des CE2.”

M. Perruchot a démenti les propos rapportés, même si trois participants à la fameuse réunion les ont confirmés à Marianne. L’élu dénonce une “manipulation d’un enregistrement réalisé à l’insu des personnes présentes à cette réunion”, évoquant des “procédés malhonnêtes et mensongers”.

Deux plaintes ont été déposées, l’une contre X, “en raison de l’enregistrement sans le consentement de leurs auteurs de propos tenus lors d’une réunion des élus de la majorité”, et l’autre “pour cause de transmission à la presse du contenu d’enregistrement frauduleux”. Mais pas pour diffamation.

“La stupidité des gens est parfois sans limite et peut, en de nombreuses occasions, laisser sans voix d’autres gens. Nous avons choisi aujourd’hui de donner la parole à ces gens qui pensent que les gens sont cons en publiant leur tribune” écrivait le journal parodique Le Gorafi en avril. Prémonitoire.

Source : Marianne

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
10
Share