Drame dans le Vaucluse: Une fillette de 2 ans meurt noyée dans une piscine gonflable

Nice Presse faits divers
Photo : DR

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
2
Shares

Samedi après-midi à Monteux, dans le Vaucluse, une fillette a perdu la vie après s’être noyée dans une piscine gonflable. La PJ a ouvert une enquête.

RÉGION/FAITS-DIVERS — Les enquêteurs ne savent pas encore comment un tel drame a pu arriver. Samedi après-midi à Monteux (Vaucluse), une petite commune des environs d’Avignon, une petite fille âgée de deux ans se trouvait dans une piscine gonflable de 50 cm installée dans le jardin familial.

Il était déjà trop tard vers 15h00, quand les pompiers de Monteux et le SMUR d’Avignon sont arrivés sur place, comme le rapporte le Dauphiné Libéré (article abonnés).

Les tentatives de réanimation pratiquées sur la victime n’ont pas permis de la sauver. Les parents seraient depuis «dans un état de choc extrême» et ont «été pris en charge par les secours». 

La police judiciaire a ouvert une enquête judiciaire pour que puissent être définies les circonstances exactes de l’affaire.

La noyade reste la première cause de mortalité chez les moins de 25 ans parmi les accidents de la vie courante.

Depuis le 1er juin, 17 personnes sont mortes noyées dans les Alpes-Maritimes et le Var.

Comme l’a rappelé le ministère de la Santé dans un spot de prévention, les seniors et les enfants, personnes «à risque», doivent être particulièrement vigilants.

Les plus jeunes doivent obligatoirement porter des brassards s’ils ne savent pas nager et leurs parents doivent rester à leurs côtés en permanence.

La semaine prochaine, la ministre des Sports Roxana Maracineanu se rendra dans les Alpes-Maritimes pour rappeler les consignes de sécurité.

Partagez cette info :

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse