Cela fait maintenant plusieurs mois que l’inflation impacte grandement le quotidien des Français. Mais tous les dépar­te­ments ne sont pas égaux face à la hausse des prix. Dont le nôtre, qui est le 4e le plus cher du pays. 

C’est un phénomène intéressant à observer depuis quelques mois désormais. Alors que l’inflation a provoqué une hausse des prix globale en France, tous les terri­toires n’ont pas été touchés de la même manière.

Grâce à la carte inter­active de France Info, on peut constater que la Région Sud est, au même titre que l’Île-de-France, parti­cu­liè­rement impactée, au contraire de la Vendée et plus généra­lement de l'Ouest du pays. 

Faire ses emplettes chez nous et donc plus coûteux qu’ailleurs, les Alpes-​Maritimes étant le quatrième dépar­tement le plus onéreux de l’Hexagone, juste derrière celui de Paris, les Hauts-​de-​Seine et le Val-de-Marne. 

Cela n’est pas une surprise puisque le panier de produits essen­tiels était déjà moins abordable en décembre 2022. 

8,4% plus cher que la moyenne en France

Dans la Métropole niçoise, un caddie revient 8,4% plus cher que la moyenne nationale, avec un indice des prix de 108,4. Dans la région, les Bouches-​du-​Rhône (6e, +7,5%), le Var (9e, +5,5) et les Hautes-​Alpes (10e, +5%) suivent la même direction. 

Seul le Vaucluse se détache un peu de cette tendance avec des tarifs se rappro­chant de la moyenne française (+0,4%).     

Les prix progressent plus vite

Cette augmen­tation des prix a été très rapide dans les Alpes-​Maritimes comme l’indiquent les chiffres de NielsenIQ suite à une étude de marché. Ils ont progressé d’un point depuis novembre 2022, soit davantage que la normale du pays. 

Mais dans ce domaine, ce sont les habitants des Hautes-​Alpes qui sont les moins bien lotis, avec une accélé­ration de 2,3 points, le plus haut total dans nos frontières sur la période. 

Et selon les prévi­sions, cela ne devrait pas s’arranger tout de suite car la tendance se dirigerait vers une fin de l’inflation à deux chiffres autour de juin 2023.

En janvier dernier, nous vous dévoi­lions les super­marchés "les moins chers" de Nice, avec un tableau peu reluisant de 15 enseignes catégo­risées comme onéreuses sur les 26 recensées dans notre commune.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.