Féminicide à Fréjus : il étrangle sa femme malade de 76 ans

Police Fusillade Moulins Nice
Photo : Nice-Presse

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
6
Shares

FAITS-DIVERS — Il assure qu’il n’a fait que se défendre. Lundi 2 novembre à Fréjus, il est 9 heures lorsqu’un homme de 76 ans étrangle sa femme, de deux ans sa cadette.

Atteinte de troubles bipolaires, elle s’en serait prise à son époux, explique le procureur d’après la version avancé par ce dernier.

Les enquêteurs devront s’assurer de la véracité de cette version, alors que ce couple sans histoire n’avait jamais laissé paraître qu’un tel drame pouvait arriver.

Arrêté, le mari tente de plaider la crise de nerfs, lui qui s’est dit «exaspéré par le comportement de sa femme».

En 2019, le nombre de féminicides a augmenté de 21 % en France. L’enquête de la délégation aux victimes, rendue publique lundi 17 août, fait état de 146 femmes tuées par leur compagnon ou ex-conjoint en un an.

Les troubles bipolaires, méconnus, touchent soixante millions de personnes dans le monde.


Info : Var-Matin

Partagez cette info :

Total
6
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse