Le Ministère de l'intérieur a dévoilé le bilan 2021 des violences conju­gales ayant entraîné la mort d'un conjoint. A l'échelle nationale, le bilan est en hausse.

Au total, 143 morts suite à des violences au sein du couple ont été dénom­brées en 2021. Il s'agit là d'une hausse de 14% par rapport à l'année précé­dente. Dans le détail, 122 femmes et 21 hommes en ont été victimes. En Provence-​Alpes-​Côte d'Azur, ce sont 11 personnes qui sont décédées, soit autant qu'en 2020 et 2019. Chez, les victimes sont des femmes.

Les Alpes-​Maritimes affichent un bilan similaire à 2019 avec deux décès en 2021, contre cinq en 2020. Une "amélio­ration", mais toujours deux victimes de trop. A l'échelle de la Région Sud, le 06 se place donc comme le troisième dépar­tement le plus touché derrière les Bouches-​du-​Rhône (5 décès) et le Var (3 décès). Les autorités ont recensé une victime dans les Alpes-​de-​Haute-​Provence. Le Vaucluse et les Hautes-​Alpes auront été épargnés.

Dans plus de la moitié des cas, les victimes avaient déjà subi des violences de la part de leur conjoint ou ex-​conjoint. Dans le détail, 80% des faits sont qualifiés de meurtre, 17% d'assassinat avec prémé­di­tation et 3% de violences volon­taires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Les faits par armes blanches sont les plus nombreux, suivi de ceux commis par arme à feu, stran­gu­lation et coups.  L'année dernière, 601 procé­dures judiciaires ont été ouvertes quoti­dien­nement pour des faits de violences conjugales.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.