Étant consi­dérées comme l’un des plus beaux endroits d’Italie, les Cinque Terre attirent une foule toujours plus nombreuse de vacan­ciers. C’est le moment de s’y rendre, maintenant que ces visiteurs sont partis et que le temps y est encore doux… 

Une rangée de villages pluri­cen­te­naires, nichés sur le littoral accidenté de la Riviera italienne. Depuis 1997, ces cinq communes : Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola, et Riomaggiore, forment les Cinque Terre, l'un des plus beaux coins d’Italie.

Ils ont même été inscrits au patri­moine mondial de l’Unesco !

Cinque Terre
Vernazza - Illustration - Photo © Depositphotos.com

Ce n’est donc pas pour rien que cette région capte chaque été l’attention de touristes toujours plus nombreux à s’y rendre pour apprécier les petits villages de pêcheurs pitto­resques et colorés que l’on découvre à flanc de falaises. Chaque année, ils sont près de trois millions à les fouler !

Mais en cette fin du mois d’octobre, les hordes de vacan­ciers ont déserté les lieux, et pendant quelques jours encore le temps devrait y être doux, suffi­semment pour aller découvrir cette merveille. 

Un magni­fique tableau dans lequel on trouve des terrasses artifi­cielles carac­té­ris­tiques que l’on nomme poggi. Elles servent à cultiver la vigne et l'olivier, qui sont les deux spécia­lités de ce terri­toire, préservé de l’impact de l’Homme grâce à une inter­diction de construction votée par les collec­ti­vités locales dans les années 1960…

Un terrain de jeu idéal pour la randonnée !

Cinq Terre
Riomaggiore - Illustration - Photo © Depositphotos.com

Pour atterrir dans l’une de ces cinq munici­pa­lités, il est conseillé de privi­légier le train, qui s’arrête dans chacune des bourgades, sinon, il est toujours possible d’en faire le tour à pied ou en bateau. Un ferry permet d’accoster dans les cinq ports, tout cela à votre guise et en profitant de points de vue incroyables sur la mer, la côte et les habitations. 

La randonnée est l’autre bonne manière de s’imprégner et d’explorer. Profitez des sentiers longeant la Méditerranée et reliant toutes les villes. Le chemin le plus aisé et le plus emblé­ma­tique est sans doute la Via dell'Amore, le "Chemin de l'Amour" en français. Il rattache Manarola à Riomaggiore. Attention, il n’est prati­cable uniquement en visite guidée du fait du contrôle des foules.     

Nature, baignade (quand le temps s'y prête), petites ruelles inter­dites aux voitures, archi­tecture typique, voilà ce qui fait de Cinque Terre un endroit unique. 

La gastronomie, l'autre point fort des Cinque Terre 

En plus des visites, il ne faut pas hésiter à s’arrêter quelques instants dans l'un des restau­rants sur votre retour afin de goûter aux diverses spécia­lités. On compte plusieurs bonnes adresses, notamment à Monteresso, possi­blement le meilleur village pour séjourner en famille. 

Anchois frits, focaccia, pesto, bruschetta, ou encore vins locaux, vous retrou­verez tous cela dans les maisons authen­tiques de la région dont certaines possèdent des terrasses donnant sur de sublimes paysages : Miky, Il Casellol, la Torre Aurora, Belforte, Pirasca Ittiturismo ou encore l’Ancora della Tortura, Trattoria dal Billy et Rio Bistrot raviveront vos papilles, une liste loin d’être exhaustive. 

À LIRE AUSSI : Balade du week-​end : à 1 heure de Nice, ce village italien ne peut que vous séduire (photos)

Mais il faut aussi pouvoir y dormir, et pour cela, comment passer à côté des hôtels comme la Casa di Andrea, la Colonnina, le Porto Roca ou encore le rural Agriturismo Missanega. 

En cette période de l’année, les couleurs autom­nales offrent un charme tout à fait parti­culier aux Cinque Terre, l’idéal pour de belles prome­nades, des décou­vertes et bons repas dans un cadre remarquable…

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.