Voici ce que l'on sait au lendemain du drame survenu à Nice-Nord.

Le feu a pris au quatrième étage d'un immeuble au nord de la ville, dans la nuit du 25 au 26 novembre. Cet incendie à Comte de Falicon a tué une personne et blessé quatre autres, l'une grièvement.

Près de 200 résidents ont été évacués par les pompiers, qui étaient 80 à s'activer sur place, vers 22h30.

FicoaJkWQAAY29G

Le maire de Nice Christian Estrosi s'est immédia­tement rendu sur place, y restant plusieurs heures pour soutenir les sinistrés et plancher sur des solutions de relogement rapides.

La Sécurité civile et la Croix rouge sont pleinement mobilisées.

Les familles ont également reçu le soutien du ministre chargé du logement, Olivier Klein, ce samedi. Les services de l'Etat promettent de s'activer pour préparer "l'après".

FiexDVGX0AADXBG

L'adjoint au maire chargé de la sécurité, Anthony Borré, explique que le feu aurait démarré dans l'appartement d'un individu atteint de troubles psychologiques. 

Lequel avait fait l'objet d'une main courante le matin même du drame.

Conséquence de quoi, l'élu niçois appelle à une réforme de la loi en la matière, pour imposer des soins aux malades pouvant mettre en danger leur vie, et de fait, celle d'autrui.

Une enquête est évidemment en cours.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.