À Nice, le Flaveur propose des créations gastro­no­miques avec des plats méditer­ra­néens agrémentés d'une touche d'exotisme. C'est une fierté, l'établissement fait partie de la Liste 2022 des meilleurs restau­rants du monde.

Des petites tables, de la végétation, et des poissons en bois sur les murs… Installé au coin de la rue Gubernatis, dans le centre-​ville de Nice, le Flaveur accueille ses clients dans une salle intimiste, décorée à la façon d'un aquarium imagi­naire. Une oeuvre du designer cannois Jean Rogliano. 

IMG 8034 edited
Photo : Noémie Meffre, Nice-Presse

Ouvert depuis 2009, ce restaurant est tenu par les frères Gaël et Mickaël Tourteaux. Après avoir travaillé pour diffé­rents chefs de renom tels que Alain Llorca, Pierre Gagnaire, ou encore  Michel Del Burgo… ils ont décidé de se lancer, en créant leur propre établissement. 

"On avait envie de faire notre cuisine, celle qui nous ressemble et qui raconte notre histoire" confie Gaël Tourteaux à Nice-​Presse.

Du local et de l'exotique

"Boeuf du Piémont et Tamarin", "Citron Loumi et Livèche", "Safran et Coquillage"… Chez Flaveur, la carte tient sur une page mais les saveurs, elles, sont variées. 

Une base méditer­ra­néenne, "de la Riviera avec une touche d'exotisme" est proposée.

"On a vécu une quinzaine d'années dans les îles, on mêle donc cette cuisine de la Côte d'Azur avec les tradi­tions niçoises, à diffé­rents épices et agrumes mais aussi des produits très lointains."

Les deux frères ont leurs propres produc­teurs sur les collines de Bellet à Nice. "Par exemple, la mangue ou la papaye, on les fait pousser là-​bas. On veut réduire autant que possible notre empreinte carbone !"

Capture décran 2021 12 02 à 22.13.43

Une cuisine éthique

Les frères Tourteaux défendent une cuisine éthique. "C'est une preuve de savoir-​faire dans les règles. On travaille avec des produc­teurs, pêcheurs, et cueilleurs qui sont sensibles à cette démarche responsable."

Pour eux, "il faut que l'on arrive à prendre soin de ce qui nous entoure." 

"Ce que l'on fait, c'est une petite goutte d'eau dans la mer, mais plus on sera de restau­rants à fonctionner comme cela, mieux ce sera."

Ainsi, ils travaillent avec des produc­teurs uniquement locaux, "ça nous est arrivé une ou deux fois de faire autrement, quand on a voulu essayer un produit que l'on n'arrive pas à avoir ici. Mais c'est très rare."

Un nouveau prix

Cette maison a déjà reçu de nombreux prix. En 2018, elle a été récom­pensée d'une deuxième étoile au guide Michelin. Sélectionnée par le "Gault & Millau", elle a obtenu un très beau 17,5/20.

Mais ce n'est pas tout ! Récemment, la Liste 2022 des meilleures adresses de restau­rants dans le monde entier est tombée. Et Flaveur en fait partie. 

Chaque année, depuis 2015, elle dresse son top 1.000 à l’aide d’un système de points dans une base de données. Une sélection qui s'appuie notamment sur les avis en ligne, et ceux de la presse. 

Dans les Alpes-​Maritimes, six établis­se­ments y sont inscrits pour 2022. En plus du Flaveur, on retrouve : le Mirazur à Menton, l’Hostellerie Jérôme à La Turbie, La palme d’or à Cannes, La chèvre d’or à Èze, et La bastide Saint-​Antoine à Grasse. 

Pratique

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.