La vieille-​ville va bénéficier d'une large rénovation dans les années à venir. Des études détaillées sont déjà lancées.

Info Nice-​Presse — Le premier adjoint au maire l'annonce dans nos colonnes ce 4 décembre, la Ville compte rénover le Vieux-​Nice. "De manière consé­quente" précise Anthony Borré.

Ainsi "Christian Estrosi a demandé aux services d'entamer une grande étude de la vieille-​ville dans sa globalité" pour développer son projet.

Lequel concernera à peu près tous les équipe­ments du quartier : son pavage, l'éclairage et le réseau électrique, ou encore l'état des façades et des monuments.

Ce travail des agents municipaux prendra plusieurs mois. Une fois ce document restitué, il faudra ensuite plancher sur un "projet d'ensemble" cohérent pour le réamé­na­gement du secteur.

Viendront ensuite les procé­dures adminis­tra­tives et concer­ta­tions publiques. 

Un sacré chantier donc, qui serait, d'évidence, au coeur de la campagne de réélection du maire, en 2026. Les travaux s'engageraient réellement au cours d'un prochain mandat.

Est donc sur la table "une réflexion globale sur tout le Vieux-​Nice", alors que plusieurs inves­tis­se­ments y ont déjà été réalisés depuis quelques années : requa­li­fi­cation de la rue Saint-​François-​de-​Paule, travaux du parking Sulzer, réfection du quai des États-​Unis, travail sur la rue Alexandre Mari, réamé­na­ge­ments du parking Corvesy, des places Saint-​François et Pierre-​Gauthier, ou encore ouverture du Cours Jacques-​Chirac, notamment.

En son temps, Jacques Médecin "le bâtisseur" avait lui aussi redonné des couleurs à la vieille ville. La mairie compte d'ailleurs s'inspirer de ces travaux.

En mai 1978, Jacquou avait lancé la "zone piétonne" du Vieux-​Nice. Dix ans plus tard était livré le parking du Palais de Justice.

Relire notre dossier > "Disneyland pour touristes": le Vieux-​Nice, c'était mieux avant ?

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.