Le Décodage de Nice-​Presse, chaque jeudi en direct à 7h15 et 9h15 dans la matinale de notre parte­naire BFM Nice Côte d'Azur.

On le sait avec les préparatifs du sommet des Nations-​Unies, le stationnement va être chamboulé dans le quartier du Port, ce qui inquiète pas mal les habitants. Alors réellement, dans les semaines et les années à venir, qu'est-ce qui va bouger ?

Le premier gros changement, c'est la fermeture du Parking de la Digue (250 places environ) à la fin du printemps 2024 puisqu'on le rappelle, c'est dans cette zone que sera monté le centre événe­mentiel de l'ONU avant l'été 2025. La solution de rempla­cement est double : déjà ça y est, le niveau -5 du parking souterrain va être ouvert aux usagers, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent

Ensuite, tous les quais, sauf celui du tramway, vont être mobilisés et aménagés pour accueillir de nouvelles places. Tu imagines bien que c'est une solution provi­soire, on ne va envoyer des voitures partout au Port pendant des années

La Mairie l'annonçait dans Nice-​Presse cette semaine : le chantier du parking Fodéré va enfin se lancer, cela fait une décennie que le projet était dans un bourbier. La Ville évoque un début des travaux sous deux ans, donc certai­nement une inaugu­ration autour de 2030 si tout se passe bien, avec 230 places pour les riverains

Des parkings ferment et d'autres sont promis mais en fait, combien aura-​t-​on de nouvelles places en tout et pour tout d'ici à la fin du mandat de Christian Estrosi ?

La promesse, c'est "2000 places livrées ou en tous les cas lancées". Pour certaines c'est déjà le cas, notamment avec le parking-​relais d'Ikea, avec Gorbella (300 places)

D'autres vont très vites arriver : le souterrain de Jeanne-d'Arc en juin, avec 230 places, le parking Carlone qui est annoncé lui aussi cette année. Un autre chantier sera lancé début 2026, c'est celui du souterrain Wilson, avec cette fois 450 places

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.