La gauche s'est unie en quelques jours. Le "nouveau Front populaire" a désigné ses premiers candidats dans les Alpes-​Maritimes, en vue des élections légis­la­tives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains. 

Une socia­liste pour la troisième circons­cription. On apprend ce jeudi 13 juin que Laure Quignard, qui vit à Nice et qui est chargée de la laïcité au sein du bureau fédéral du PS, sera la candidate investie par le "nouveau Front populaire". 

En 2022, Enzo Giusti de la NUPES avait réussi à atteindre le second tour, finalement remporté par Philippe Pradal, de la majorité prési­den­tielle (Horizons). Lequel est candidat à sa réélection, avec le soutien du maire, Christian Estrosi. 

La 3e circons­cription des Alpes-​Maritimes comprend le nord de Nice, Saint-​André-​de-​la-​Roche, La Trinité et Falicon. Rappelons que Bernard Chaix annonçait dans nos colonnes ce jour qu'il se lance également, repré­sentant l'alliance entre les Républicains et le Rassemblement national. 

Un membre de LFI - la France insoumise - sera proposé dans la première circons­cription - le centre-​ville et le Port Lympia - celle d'Eric Ciotti (LR), élu et réélu depuis 2007. 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.