MÉDIAS. Azur TV va devenir BFM Nice Côte d’Azur : nos informations

Le groupe Altice va lancer BFM Marseille et BFM Nice Côte d’Azur, a‑t-on appris ce matin de sources concordantes. Iskandar Safa («Valeurs actuelles») abandonnerait pour l’instant son vaste plan média dans le Sud-Est 
bfm nice
Visuel d'illustration Nice-Presse

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
49
Shares

Changement de braquet ! En décembre, la reprise en main du groupe Azur TV (Provence Azur, Var Azur et Azur TV) par l’homme d’affaires Iskandar Safa via Pidevmédias passait la seconde. Au programme pour janvier, un nouvel habillage premium pour la chaîne, réalisé par une très grande agence, un nouveau site internet et des embauches pour le pôle numérique.

Après avoir échoué à racheter le groupe Nice-Matin, M. Safa avait expliqué que l’acquisition des trois chaînes «souligne la volonté de constituer un pôle média dynamique à la hauteur des habitant(e)s de la région». 

Un quotidien numérique sur abonnement, dédié à l’actu de la région Sud PACA, «Azur-matin», était également en discussion ces derniers mois, d’après nos informations. Difficile de savoir ce qu’il va devenir.

Puis le projet a traîné. Le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) a mis plusieurs semaines sans valider ce changement de propriétaire et donc, de laisser la nouvelle direction, incarnée par Éric Revel, imprimer sa marque.

La rumeur, insistante, d’un rachat par la concurrence circulait.

Comme le relaient également nos confrères de Smartradio, Azur TV va rejoindre la famille Altice pour renaître sous le nom de BFM Nice Côte d’Azur pour l’une de ses antennes, et BFM Marseille pour Provence Azur : un concurrent très sérieux pour France 3 Régions. Le projet avait déjà été envisagé pendant l’été 2019, comme nous vous le rapportions.

BFMTV a déjà depuis plusieurs mois des petites soeurs, à Paris, Lyon ou encore Lille. BFM D!ici, pour les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence a également été annoncée.

«Ça a été signé il y a quelques heures» nous raconte une source proche du dossier. «Pour l’instant, l’équipe d’Altice/BFM n’a pas eu de contact avec celle du groupe Azur TV. Aucune réunion n’a encore été organisée avec la rédaction et les cadres, le projet concret n’a pas été présenté».

D’après les premières discussions, et cela aurait été l’une des conditions du rachat, les effectifs de JRI en place seraient sauvegardés, «au moins dans un premier temps». Rien n’est cependant acté pour les présentateurs actuels.

L’immeuble actuel de la chaîne à Mandelieu-la-Napoule «devrait être abandonné» en tant que tel. Peu accessible, il empêchait beaucoup d’invités de venir en plateau, un problème qui s’était notamment posé pendant les dernières municipales. Une adresse à Nice serait privilégiée.

«Nous sommes très, très enthousiasmés par cette nouvelle» nous rapporte un.e journaliste d’Azur TV. «Si nous allons vers un projet qui ne va pas patiner, qui est clair et aussi bien ficelé que ce qui s’est fait à Lille et Paris, nous avons toutes les raisons pour être excités».

Pour l’heure, le groupe Azur TV n’a pas fait de commentaire. Ces changements interviendraient après l’été, à la rentrée prochaine, bien après les élections départementales et régionales.

Partagez cette info :

Total
49
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse