Rebaptisé en novembre dernier "Jean-​Paul Belmondo", l'ancien cinéma Mercury fait partie des insti­tu­tions cultu­relles qui font l'ADN de la capitale azuréenne. Depuis plus de 100 ans, il fait vibrer les Niçois. Lumière sur son histoire… 

Dès les premiers pas, un magni­fique projecteur apparaît. Sur la place Garibaldi, le Belmondo dégage un charme, une atmosphère parti­cu­lière. Et pour cause : il s'agit du cinéma le plus ancien de notre cité. 

"Avant c'était le Mercury, le proprié­taire (André Bemon, NDLR) cherchait un nom court, que l'on retient. Il y avait une mission spatiale qui s'appelait comme ça à l'époque" détaille Éric Nusbaum, directeur depuis 2007. Une admiration pour le célèbre chanteur du groupe de rock Queen serait donc une simple légende urbaine… 

Capture decran 2023 12 15 a 10.12.24
Photo : Nice-Presse

Ce point de rendez-​vous pour les amoureux du septième art existe depuis 1911. D'abord sous la forme d'une salle unique, qui s'est trans­formée en multiplex après 1978. "Le gérant avait l'actuel espace des associa­tions. Ça s'appelait le 'Politeama'. On y passait les grands films de l'âge d'or. Puis il a acheté l'emplacement actuel pour y créer un pôle dédié aux enfants". De 1978 à 1990, le Mercury dispose de douze salles !

En 2007, le cinéma est racheté par le Conseil général des Alpes-​Maritimes. "Progressivement, il a été refait en gardant le même état d'esprit". Plus récemment, il a été rebaptisé en hommage à Jean-​Paul Belmondo, après la dispa­rition de cet immense acteur. 

Capture decran 2023 12 13 a 18.01.17
Photo : Nice-Presse

Films d'art et d'essai

Aujourd'hui, le bâtiment comporte trois salles, dont une petite un peu plus intime, avec un total de 154 places. "On essaie d'apporter une touche d'accueil parti­cu­lière. On a beaucoup d'habitués, on dialogue avec eux… Certains nous font même des propo­si­tions. C'est chaleureux". 

Ici il est possible de découvrir des films d'art et d'essai. "Vous pouvez voir des versions origi­nales sous-​titrées, des choses qu'il n'y a pas ailleurs. C'est un parti­cu­la­risme : cette program­mation est complé­men­taire, par rapport aux autres cinés du centre-​ville". Le choix reste très vaste afin de plaire à tout le monde : "on peut voir du documen­taire ou la Palme d'or…"

Capture decran 2023 12 14 a 18.47.26
Photo : Nice-Presse

Par exemple, en ce moment "Goodbye Julia" de Mohamed Kordofani est à l'affiche ainsi que "The Survival of Kindness" de Rolf de Heer. On trouve également"Shttl" d'Ady Walter ou encore "Augure" de Baloji. 

Les plus petits ne sont pas oubliés. "Le mercredi, le samedi et le dimanche, on diffuse des films pour les enfants". Cette semaine, place à "La course au miel" ! Une trans­po­sition d’une série animée polonaise, "Hug Me".

Nombreuses animations

Capture decran 2023 12 15 a 14.43.49
Photo : Nice-Presse

Un autre point fort du Belmondo : ses anima­tions variées. "Les événe­ments, c'est ce qui fait notre force". Ainsi, l'équipe travaille avec de nombreuses associa­tions, comme par exemple Cinéma Sans Frontières qui propose deux fois par mois des séances avec des débats. 

Parmi les autres groupes présents on retrouve Cin'Azur, ou bien Héliotrope… Des projec­tions pour les seniors sont également acces­sibles. Pour 2,50 euros, ils peuvent visionner un film chaque après-​midi, du lundi au vendredi, à 14 h. Notez que l'inscription est obliga­toire auprès de la Maison des Seniors et dans toutes les Maisons du Département. 

Pratique

  • 16 place Garibaldi
  • Plein tarif : 8 euros 
  • Pour retrouver le programme vous pouvez vous rendre sur ce site

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.