Cette semaine, la Métropole Nice Côte d'Azur décidait de renforcer son réseau de trans­ports publics pour venir en aide aux familles et actifs en pleine crise du carburant. Un dispo­sitif reconduit.

Les trans­ports de Lignes d'Azur, bus et tramways, ont gagné 10 à 15% de fréquen­tation selon les axes ces derniers jours, alors qu'une impor­tante grève entraîne une crise du carburant partout en France.

Christian Estrosi et la Métropole niçoise avaient choisi d'être très rapidement réactifs, en proposant aux usagers des alter­na­tives chez Lignes d'Azur. Son président, Gaël Nofri, confirme auprès de Nice-​Presse ce 14 octobre que l'ensemble du dispo­sitif (le résumé ci-​bas) est prolongé la semaine prochaine.

Sur les grands axes, l'utilisation de voiture a logiquement lui aussi baissé de 10 à 15% le week-​end, de 5 (Voie Mathis) à 10% (pénétrante) la semaine. 

Nice Métropole : les transports publics renforcés

Un renfort est mis en place de 7h à 19h sur la ligne 2 du tramway.

C'est aussi le cas sur l’ensemble des lignes de bus struc­tu­rantes du réseau : les lignes 5, 6, 7, 8 et 9.

Un bus est déployé, renforçant ainsi les rotations et les capacités de place de l’ordre de 10% supplémentaires.

Deux rames supplé­men­taires sont également mises en service sur les lignes 2 et 3 du tramway. La ligne 1 serait déjà exploitée à son caden­cement maximum, d'après la Métropole.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.