Le Décodage de Nice-​Presse, chaque jeudi en direct à 7h15 et 9h15 dans la matinale de notre parte­naire BFM Nice Côte d'Azur.

Le maire de Nice souhaite serrer la vis en matière d’immigration et formule quelques propositions très concrètes notamment concernant les mariages et les étudiants, quelles sont-elles ?

Pour faire oublier les retraites et l'inflation, le gouver­nement se lance dans une réforme de l'immigration. On ne sait pas encore exactement quelle échéance il a choisi, mais tous les partis s'activent pour faire leurs propositions

"Tous les partis" et même les élus locaux. Un groupe de maires de centre-​droit s'est réuni autour de Christian Estrosi, lui-​même chez Horizons, pour peser dans les débats. Le Niçois dévoile cette semaine quelques premières idées

On en retient deux : la première concerne les jeunes. En France, on compte environ 400.000 étudiants étrangers dans les univer­sités. Christian Estrosi estime que certains prennent les études comme un prétexte pour se faire régula­riser, raison pour laquelle il réclame à l'Etat d'autoriser les maires à lancer des contrôles

En clair, ils pourraient aller vérifier (on ne sait pas encore comment) si les étudiants suivent réellement des cours

Autre propo­sition qui fait parler : il veut pouvoir refuser de marier certaines personnes s'il soupçonne un mariage gris, c'est-à-dire une union réalisée pour obtenir des papiers. Dans ce cas, il veut pouvoir faire un signa­lement au procureur pour qu'une enquête soit ouverte

Le maire de Nice était reçu par le ministre de l'Intérieur mardi : nous verrons donc bien vite si ces exemples feront partie, ou non, de la nouvelle réforme.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.