Le Décodage de Nice-​Presse, chaque jeudi en direct à 7h15 et 9h15 dans la matinale de notre parte­naire BFM Nice Côte d'Azur.

Un débat crée la polémique à la faculté de droit de Nice. Il doit se tenir début mars en présence du président de "Génération Z"… Mais pour certains, il n’est pas le bienvenu !

Oui on vous l'annonçait sur Nice-​Presse la semaine dernière, l'UNI, un syndicat étudiant plutôt classé à droite, organise un débat public au coeur de la fac de droit, autour de l'engagement des jeunes dans les partis politiques

Des initia­tives comme celles-​ci il y en a réguliè­rement, pour lesquelles des invités et des experts sont souvent reçus

Pour ce débat programmé le 9 mars, l'UNI a convié notamment Stanislas Rigault, le président de "Génération Z", une organi­sation de jeunesse struc­turée autour d'Eric Zemmour

La réaction de la CGT Campus des Alpes-​Maritimes n'a pas traîné

Dès l'annonce de cette invitation, le syndicat a dégainé un commu­niqué au lance-flammes

La CGT dénonce le parti d'Eric Zemmour qui serait, d'après elle, antiré­pu­blicain, raciste, sexiste (entre autres) et dont les cadres n'auraient pas leur place à Nice

Conséquence de quoi, elle réclamait l'annulation du débat

Et qu'a répondu l'Université Côte d'Azur, qui était ciblée par ce communiqué ?

On a effec­ti­vement sollicité l'UCA immédia­tement après ça, pour lui demander si elle compte intervenir

Le président de l'Université nous confirme que l'UNI l'a bien sollicité pour organiser un échange et que l'Université y a été favorable

Elle rappelle qu'elle entend être un "lieu d'échange où on n'interdit pas la liberté d'expression" et encore moins "les débats contra­dic­toires". Stanislas Rigault sera donc bien reçu, comme prévu, sur le campus la semaine prochaine

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.