MAJ : Nice : des doutes sur les "menaces" rapportées par le sacristain de Notre-​Dame, le suspect relâché

Brève - Bref instant de panique à la basilique Notre-​Dame. Comme le rapporte France Bleu Azur ce mercredi 13 octobre, un jeune homme, âgé d'environ 26 ans, aurait "menacé en arabe" le sacristain, à une dizaine de jour des commé­mo­ra­tions de l'attentat du 29-octobre.

L'individu aurait également craché par terre, avec une attitude agressive. La borne d'appel d'urgence ayant été déclenchée, les agents de la police municipale ont rapidement pu arriver sur les lieux et inter­peller le suspect.

Après vérifi­ca­tions, il s'agirait d'un étranger "en situation irrégu­lière (d'origine tunisienne, ndlr) en France et apparemment fortement alcoolisé".

Il a été placé en garde à vue, rapporte Actu17.

"La justice doit être extrê­mement sévère, alors que nous allons bientôt commé­morer l’attentat" a appelé le maire de Nice Christian Estrosi sur Twitter.

Un autre homme avait déjà été inter­pellé cet été : détenteur d'une fiche S, il était entré à Notre-​Dame pour hurler : "Je vais revenir et je vais tous vous tuer". Il sera bientôt jugé.

Le 29 octobre 2020, un Tunisien avait assassiné dans cette basilique Nadine Devillers, Vincent Loquès et Simone Barreto Silva.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.